Les actus

Alamercery, Belascain, Crabos, Espoirs, Gaudermen
generique1

Espoirs : la forme change, pas le fond

Alors que les résultats des équipes jeunes du Provence Rugby sont au beau fixe, les premières orientations de la saison prochaines sont fixées, en même temps que les premières réformes de la Fédération Française de Rugby concernant le championnat Espoirs.

La Nationale B vit donc sa dernière saison dans son format actuel. La saison prochaine, celle-ci sera remplacée par un championnat Espoirs Fédéraux. Au menu, pour les futures clubs de Fédérale 1 : 8 poules de 6 équipes, régionales au départ, avant des play-offs et phase finale. « Je crois que le nouveau format de compétition proposé est un bien pour les jeunes joueurs du territoire. Ils seront mieux préparés aux exigences du haut niveau grâce à un championnat dont l’intensité montera crescendo jusqu’aux phases finales nationales », explique Marcel Monsérié, coordinateur technique des équipes jeunes du Provence Rugby.

Avec cette formule, le niveau des équipes Espoirs sera donc détaché de celui des équipes premières avec un système de promotion-relégation entre les niveaux Espoirs Fédéraux 1, 2 et 3 à partir de la saison 2018-2019. Concrètement, un club qui évolue en Fédérale 3, mais qui fait de la formation un réel objectif, pourra aller s’exprimer en championnat Espoirs Fédéraux 1 s’il le mérite sur le terrain. « Les clubs sont clairement mis devant leurs responsabilités. C’est un moyen de montrer que vous êtes un club formateur. La formation provençale fonctionne bien et nous sommes confiants quant à son avenir », ajoute Marcel Monsérié qui pense aussi que « sur un plan individuel, cela va permettre à certains joueurs de franchir un pallier ».

generique6

« Le format va changer, certes. Mais que nous soyons en Pro D2 ou en Poule Elite, nous poursuivrons notre travail de fond sur les catégories jeunes et les moyens accordés à la formation ne faibliront pas. Les deux formats ont de l’intérêt. Nous avons des objectifs de moyen et long terme sur la formation car c’est à la fois le sens et la force des grandes régions de rugby»  avance Christophe Serna, président de l’association Provence Rugby. Nous aurons la même volonté de pratiquer de la formation de haut niveau pour alimenter l’équipe première ainsi que nos clubs partenaires chez qui nos jeunes peuvent aussi s’épanouir ou rebondir. Notre groupe Espoirs sera très compétitif, les meilleurs s’entraîneront avec le groupe pro comme cette année. J’espère que certains bousculeront la hiérarchie ». Pour être tout à fait complet, ces équipes Espoirs Fédéraux pourront compter 8 joueurs de plus de 23 ans maximum, à raison de 4 avant et 4 trois-quarts par feuille de match.

Enfin, le double-projet, scolaire et sportif, sera toujours au centre des préoccupations : »de ce côté là, nous avons des plans d’actions pour faire émerger de nouvelles initiatives à l’aube de la saison prochaine« , confie Christophe Serna.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *