Les actus

Féminines
feminines

Formation : les Féminines verront plus haut

Si la triple confrontation face au RCT a dû être reportée en raison des conditions climatiques, les Cadettes de Provence Rugby n’ont pas chômé : elles disputaient le dernier tournoi de la phase de brassage, à Miramas et se sont qualifiées pour le tour suivant. L’occasion de s’arrêter plus longuement sur cette « nouvelle » équipe, qui a vu le jour cette saison.

 

CADETTES

Provence Rugby 33 – 0 Noves

Provence Rugby 5 – 38 Marseille Huveaune

Deux matchs, deux physionomies semblables mais deux résultats bien différents. Si la domination face à Noves s’est concrétisée au tableau d’affichage, ce ne fut pas le cas dans le match suivant : « on a le ballon pendant 70% du temps, mais on prend des contres qui nous font mal », remarquait Clément Sadras, coentraîneur de cette équipe féminine, qui tire tout de même un bilan satisfaisant de cette phase de brassage : « On a disputé 4 tournois. On finit en tête, à égalité de points avec Marseille Huveaune, mais on les devance grâce aux confrontations directes. C’est un bon bilan pour cette équipe créée il y a trois mois seulement. Notre jeu s’améliore, il y a du mouvement, de la vitesse, et de nets progrès qui sont dus à un véritable investissement des joueuses ».

Car c’était loin d’être gagné. En lien avec la politique du comité, qui a fait du rugby féminin « un axe de développement prioritaire », explique Marcel Monsérié, coordinateur technique de la filière de formation du club, Provence Rugby a choisi de se consacrer à la formation des jeunes joueuses : « le constat est évident : les meilleures joueuses, après 15 ans, sont obligées de s’en aller, pour le centre de formation de Montpellier par exemple ». Du coup, Provence Rugby et Miramas (un club exclusivement féminin monté par Frédéric Morato), qui avaient tous deux décidé d’alimenter une éventuelle équipe à XV du comité, ont décidé de créer une entente pour faire évoluer leurs joueuses. C’est ainsi qu’aujourd’hui, cette entente compte une quinzaine de joueuses, dix estampillées « Provence Rugby » et cinq « Miramas ».

« (…) grâce à l’école des XV notamment,
nous avons la chance d’avoir ce vivier »

Cette envie de s’investir dans la formation des jeunes joueuses, Provence Rugby la doit aussi à son partenariat avec l’association Ecole des XV, et les nombreuses jeunes filles de moins de 15 ans qui la composent. « A Aix, grâce à l’école des XV notamment, nous avons la chance d’avoir ce vivier, explique Guillaume Gambaro, qui mène le projet féminin du club depuis 5 saisons. Avec les deux antennes d’Aix et Marseille, nous comptons une trentaine de filles qui jouent au rugby chaque semaine, ce qui leur a permis de disputer leurs premiers tournois avec la sélection du comité de Provence. A cet âge-là, on est dans  une période difficile pour s’émanciper. Le rugby constitue un outil de sociabilisation et de construction de soi. Les jeunes femmes des quartiers populaires ne sont que 32% à pratiquer un sport, contre plus de 50% en dehors. Le rugby à Aix-en-Provence peut les aider à surmonter ça, c’est aussi l’un des objectifs que l’on se donne ».

On l’a compris, l’entente Provence Rugby-Miramas ne manque pas de forces vives et peut envisager la suite, soit la phase de qualification en poule haute, sereinement (reprise mi-janvier). Sera ensuite venu le temps de penser au futur, là aussi plutôt tranquillement : alors que la catégorie Cadettes se déroule sur 3 années (2000, 2001, 2002), Provence Rugby compte 80% de joueuses dite « première-année » (nées en 2002).

 


 

ampouleLes entraînements de l’équipe féminine ont lieu les mardis et jeudis de 19h30 à 21h00. N’hésitez pas à les rejoindre !

Page Facebook Féminines Provence Rugby

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *