Les actus

Alamercery, Benjamins, Crabos, Espoirs, F1 Elite, Gaudermen, Jeunes pousses, Minimes, Poussins, Premiers pas, Pro D2
frederic-gracianette-est-parti-pour-deux-semaines-en-nouvelle-caledonie

Frédéric Gracianette : « permettre à des garçons de la région de devenir professionnel »

Interview de Frédéric Graciannette, nouveau directeur du centre de formation du Provence Rugby.

Frédéric Gracianette : « permettre à des garçons de la région de devenir professionnel »

 

Frédéric, après 15 ans à Pau qu’est-ce qui t’amène aujourd’hui à choisir Provence Rugby ?

Il y a des raisons personnelles mais aussi la force d’un projet. Celui que m’ont présenté le président Denis Philipon, le Directeur Général Vincent Bobin et le président de l’Association Provence Rugby lors de mon entretien m’a énormément motivé. Et il y a aussi la présence de Fabien Cibray comme entraîneur des pros qui est intéressante en termes de passerelle entre le centre de formation et le groupe professionnel. J’ai eu Fabien en tant que joueur du centre de formation de la Section Paloise, on se connait très bien et cela a favorisé mon choix de rejoindre Provence Rugby.

Depuis Pau, quel regard portais-tu sur Provence Rugby et ses équipes de jeunes ?

Provence Rugby et ses équipes jeunes commencent à émerger dans la paysage de la formation française. De par ses résultats mais aussi par le nombre de joueurs sélectionnés – ou pré-sélectionnés – en équipe de France. J’avais eu la chance d’assister au regroupement des Moins-de-18-ans et Moins-de-17-ans de Sainte-Tulle, et il y avait beaucoup de joueurs de Provence Rugby. Et puis ce que je disais au président, c’est que Provence Rugby, on le suit aussi grâce à sa chaîne Youtube, par rapport à tous les contenus d’entraînement qui y sont proposés. Je sais qu’à Pau, nos éducateurs regardent la chaîne du Provence Rugby.

Je sais où je mets les pieds, je sais que le club est structuré au niveau des équipes de jeunes. Je sais que c’est déjà bien avancé avec les Crabos, par exemple, qui ont fait un très beau parcours. Et un vrai travail de fond sur l’école de rugby et avec l’Ecole des XV qui sont très intéressants.

Le fait que le club soit devenu « Provence Rugby » démontre aussi une volonté stratégique du club de développer le rugby sur toute la région.

Tu parlais des Crabos, et cette très belle génération que compte le club. Y’a-t-il un enjeu tout particulier avec celle-ci ?

C’est la première génération qu’on arrivera, j’espère, à mener au professionnalisme au sein du club. Ce sera l’un des objectifs de mon arrivée : permettre aux garçons formés au club de devenir professionnel dans leur club de Provence Rugby. Et donc a priori, effectivement, il y a pas mal de potentiel sur cette génération Crabos. Mais peut-être aussi qu’il y a des garçons plus âgés que nous allons découvrir.

Tu connais la fonction de Directeur de Centre de Formation par cœur. Comment tu vois celle-ci au Provence Rugby ?

Mes premières missions seront d’observer, de connaître les gens, pour comprendre comment le club fonctionne. Chaque club a ses particularités. Le travail a déjà été fourni, je veux voir et comprendre l’existant, comment tout cela s’assemble. Et en discutant, voir comment améliorer les choses avec, comme objectif, de faire progresser le club dans la formation des jeunes joueurs. Et de permettre à des garçons de la région de devenir professionnel et faire grandir le club.

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *