Les actus

Pro D2
victoire_brive

Provence Rugby 22 – 20 Brive : on s’en rappellera !

Provence Rugby l’emporte face à une équipe briviste qui était venue avec beaucoup d’intentions. Le défaite face à Massy est oubliée, les Noirs ont montré leur vrai niveau ce soir. L’objectif maintien est en route avec cette rencontre qui restera comme l’une des grandes victoires de l’Histoire du club.

On remet ça face à Bayonne ?

reserve

FICHE TECHNIQUE

Provence Rugby 22 – 20 Brive. Stade Maurice-David. Temps agréable. Terrain gras. 4812 spectateurs. Arbitre : François Bouzac. Score à la mi-temps : 16 – 6
Pour Provence Rugby : 1 essai (Luafutu 36′), 1 transformation (Massip 37′) 5 pénalités (Massip 13′, 26′, 33′, 56′, 59′).
Pour Brive : 2 essais (Le Bourhis 52′, Jammes 72′), 2 transformations (Laranjeira 52′, 72′), 2 pénalités (Laranjeira 7′, 15′).
Cartons : Lagrange (jaune 33′) pour Brive.

Composition des équipes

Provence Rugby : Ishchenko, Tuapati, Moreno Rodriguez – Mondoulet, Santoni – Luafutu (cap.), Edwards , Malet – Darbo (m), Bézy (o) – Zambelli, Burotu, Narumasa, Justes – Massip. Remplaçants : Béziat, Resseguier, Fabbri, Beal, Bau, Munro, Giordano, Assi

Brive : Devisme, Da Ros, Bamba – P. Marais, Lagrange – R. Marais, Hireche, Fa’Aso’o – Marques (m), Olding (o) – Scholes, Le Bourhis, Mignardi, Galala – Laranjeira. Remplaçants : Jammes, Chauvac, Fourcade, Waqaniburotu, Giorgadze, Lobzhanidze, Hervé, Thomas.

TEMPS FORTS

  • 15′ : 6-3. Après un premier quart d’heure légèrement à son avantage, Brive prend les devants grâce à une deuxième pénalité de Laranjeira et des combats au sol qu’il domine. Massip, côté aixois, a répliqué.
  • 33′: Les deux équipes se rendent coup pour coup et les Noirs font plus que tenir le coup. Sur l’une des offensives emmenées par Joe Edwards, Narumasa est plaqué sans ballon. Carton jaune pour Lagrange et, sous les perches, Massip permet au Provence Rugby de prendre l’avantage pour la première fois du match. 9-6.
  • 36′ : 16-6. Provence Rugby accélère. Ballon porté qui file à toute allure le long de la ligne de touche. Darbo relève une première fois le cuir en se mêlant au combat d’avants. Et c’est finalement Luafutu qui aplatit. Provence Rugby crée un premier écart. Transformé par Massip. 16-6. C’est le score à la pause.
  • 50′ : 16-13. Essai casquette côté Briviste. La défense aixois est efficace, Brive perd le ballon et commet un en-avant. Non signalé. Malet tape au pied dans ce ballon qui traine, Le Bourhis lui renvoie la pareille et file tout seul entre les perches. 16-13.
  • 59′ : 22-13. Florent Massip, grâce à deux pénalités obtenues sur des offensives qui symbolisent l’état d’esprit aixois ce soir, redonne de l’air à ses coéquipiers. Cette dernière pénalité est réussie des 50 mètres.
  • 69′ : 22-13. Gros temps et défense héroïque côté aixois. Beziat sauve une première fois dans son enbut, Zambelli aussi et finalement les Noirs se dégagent. Quelle abnégation !
  • 72′ : 22-20. Provence Rugby craque. Brive trouve des espaces et de belles avancées. Lancé, Jammes réussi a aller à dame alors que la défense aixoise n’était pas loin de sauver l’affaire. Mais Brive revient. Transformé  par Laranjeira.
  • 79′: 22-20. Encore une bonne défense aixoise qui n’aur arien lâché ce soir. Mêlée et excellent dégagement de Darbo. Erreur briviste à la réception avec un pied en touche. Lancer pour les Aixois, qui vont tenir jusqu’au bout ces deux points d’avance. Score final.

 

VU D’EN HAUT

Les Noirs avaient annoncé cette rencontre comme un test match à disputer, et cela s’est vu. Avec un jeu au pied efficace, des ballons hauts bien maitrisés, des phases statiques où ils auront mis la pression sur les Brivistes, un état d’esprit conquérant, et une défense agressive et parfaitement en place, les Provençaux auront mérité leur succès ce soir. Comme Clément Darbo la semaine passée, Tasi Luafutu par son volume, Jerry Burotu par son impact et Nicolas Bezy par sa gestion auront réalisé un grand match face à leur ancien club et mis tout le collectif dans l’avancée.

Ceci dit, la fin de match aura été haletante, et on a cru, à un moment, que les 4 minutes restantes seraient de trop tellement les Brivistes trouvaient des espaces. De la vitesse à foison et une technique individuelle de haut niveau ont mis beaucoup de doute dans la défense aixoise. Mais la défense héroïque du jour aura finalement été la clé d’un succès qui restera dans les mémoires.

RÉACTIONS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *