Les actus

F1 Elite
tuapati

Provence Rugby 39 – 8 Aubenas : Du bon travail

Victoire bonifiée et reprise idéale pour les Provençaux après deux mois d’arrêt ! C’est le bilan à tirer de la prestation des hommes du trio Delpoux-Fraser-Pezery. Solides durant quatre-vingts minutes, les Noirs entament parfaitement la phase retour du championnat. 

La Fiche technique

Provence Rugby (BO) 39 – 8 Aubenas. Score à la mi-temps : 18 – 3. Terrain correct. Temps frais. Arbitre : Thomas Chérèque. Pour Provence Rugby : 5 essais (Berger 28′, Carrat 40′, Levy 43′, Tuapati 61′, Zipf 78′), 4 transformations (Sola 28′, 43′, 62′, 78′), 2 pénalités (Sola 12′, 16′). Pour Aubenas : 1 essai (Andreu 50′), 1 pénalité (Dunlop 6′).

Composition des équipes

Provence Rugby : Zakashvili, Carrat, Make – Charlier, Lockley – Beal, Munoz, Bornman – Berger (m), Lespinas (o) – Zambelli, Tranier, Vakacegu, Caneda – Sola. Remplaçants : Tuapati, Loukia, Navickas, Molcard, Cecot, Levy, Soto, Zipf.

Aubenas : Guarese, Suarez, Bezuidenhout – Maso, Taverna – Calas, Minodier, Marut – Rick (m), Dunlop (o) – Nadialobo, Verot, Alvarez, Atamna-Monnet – Andreu. Remplaçants : Cochet, Fidinde, Naikatini, Saussaut, Helmer, Bester, Vasuinubu, Tourreau.

 

Le contexte

7 semaines sans jouer, c’est long. Alors que 2016 s’était terminée sur un résultat négatif à Tarbes (défaite 10-9), comment les Noirs vont rattaquer 2017 ? Une chose est sûre, ce sera avec Régis Lespinas, de retour de blessure après quelques semaines sur le flanc. Si la présence du capitaine aixois est une bonne nouvelle, la pénurie de centres (Brousse, Loamanu et Jacquet, ndlr) a conduit le staff a titulariser le polyvalent Marika Vakacegu au centre. Première titularisation pour Caneda alors que le banc, lui, compte trois joueurs évoluant habituellement avec les Espoirs : Loukia, Zipf et Soto. Dernière certitude, Provence Rugby n’a pas le droit de se manquer.

 

La physionomie

Sacrée reprise pour les hommes de Marc Delpoux ! Après deux mois sans compétition officielle, les Provençaux ont nettement dominé leurs adversaires du soir. Solides dans les rucks, les Noirs ont pu s’appuyer sur des avants conquérants, capables de percer le premier rideau adverse et de distiller de bonnes munitions aux lignes arrières. Le retour de Régis Lespinas à l’ouverture, épaulé par un Romain Sola en jambes, a fait le plus grand bien dans le domaine de l’animation offensive. Légèrement malmenés, mais rarement inquiétés, les Aixois prennent donc logiquement le bonus offensif au terme d’une belle prestation sur laquelle le staff pourra s’appuyer pour la suite de la saison.

 

berger

 

Un homme dans le match / Lucas Caneda

Pour sa première titularisation de la saison, l’Argentin (photo ci-dessous) a été tranchant. Rigoureux et dur sur l’homme en défense, son petit gabarit a fait du mal aux imposants Ardéchois en attaque. Plusieurs fois, « Luki » a transpercé le premier rideau adverse, mettant très souvent ses coéquipiers dans l’avancée. En conférence de presse d’après-match, Marc Delpoux a expliqué pourquoi l’ailier n’était pas plus utilisé : « on est malheureux pour Lucas depuis le début de la saison. Il a le malheur d’avoir une licence B, tout comme Karl Lowe (3 pays sont hors accords Cotonou – Nouvelle-Zelande, Australie et Argentine – et les joueurs issus de ces pays sont dits licences B. Règle valable uniquement au niveau amateur). Or le règlement nous interdit de mettre 2 licences B sur la même feuille de match. A chaque fois que je discute avec des entraîneurs avant un match, il ne me parle que de Karl Lowe. Aujourd’hui Karl est un joueur très important. Lucas a donc cette problématique là et en plus, derrière ça, il y a une autre problématique, c’est que 4 de nos ailiers sont des licences blanches (un joueur est licence blanche s’il a effectué au moins 4 saisons pleines au club, qui doit en aligner 7 sur chaque feuille de match). Lucas Caneda est pénalisé par la couleur de sa licence, tout simplement. Parce que, bien sûr, on aimerait l’inclure plus souvent dans la rotation ».

caneda

 

Les conséquences

Alors que Chambéry / Massy et Roval Drome XV / Nevers ont été reportés à cause des conditions climatiques, Provence Rugby, grâce à ce bonus offensif, en profite pour revenir sur les talons des équipes de tête. Une victoire qui confirme les qualités des Noirs à domicile, toujours invaincus à Maurice-David, mais qui doit maintenant les inspirer hors de leurs bases. L’année commence de manière idéale !

 

La réaction du coach

Marc Delpoux (manager Provence Rugby) :

« Le patron, c’est Regis Lespinas »

delpoux provence rugby« Le résultat est très bon, on marque 5 essais, on en vendange quelques uns près des lignes. Je trouve que depuis quelques temps, on a retrouvé notre jeu. Il va falloir quand même qu’on monte en intensité défensive pour enchaîner les deux Everest qui se présentent : Limoges qui est invaincu à domicile et puis la réception de Nevers. (sur la conquête) Oui, quelques problèmes en conquête mais aujourd’hui on perd Teva Make dès la première minute et, même si Dieu sait que je suis très satisfait des deux jeunes qui sont entrés (Loukia et Zipf), on était diminués. Ces deux « petits », il faut les encourager parce qu’ils ont fait une bonne prestation. La conquête est en danger aujourd’hui mais tous les éléments étaient contre nous. Je trouve que cela fait deux mois qu’on bosse très, très bien, qu’on a remis la marche avant. (sur le retour de Lespinas) Je ne crois absolument pas à la maxime « Un homme vaut un homme ». Quand il y a le bon c’est mieux. Regis nous a amené beaucoup de sérénité, dans la gestion du match. Mais je veux souligner le travail de Laurent Tranier : un garçon comme lui… C’est le fameux polyvalent, a priori jamais titulaire. Mais au final, quand tu fais les stats en fin de saison, tu te rends comptes que c’est celui qui a le plus joué. Merci à lui d’avoir tenu la baraque en 10. C’est un confort pour nous d’avoir un garçon comme lui qui peut jouer à l’ouverture. Tout comme Romain Sola. Ça nous fait trois joueurs de talent qui peuvent occuper le poste. Mais le patron, c’est Regis Lespinas »

Commentaire (1)

  • FREROT Thierry dit :

    Bonjour,
    Oui, effectivement belle reprise et match très sérieux des noirs. Mais Aubenas ce n’est que le bas du tableau. Le plus dur reste à faire LE HAUT DU TABLEAU. Déjà LIMOGES, ne sera pas une mince affaire et il faut absolument cette victoire pour le moral mais aussi pour le classement, car on est pas à l’abri d’une contre-performance à la maison alors tout est bon à prendre et il faut que les blessés soient vite rétablis car chaque match est une épreuve de force et d’endurance.
    Malgré tout, on a les hommes et on aura les résultats.!!!
    ALLEZ LES NOIRS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *