Les actus

Pro D2
PR-RCME-99

Angoulême 36 – 20 Provence Rugby : Encore 20 minutes de trop

Comme à Montauban, les Noirs ont réalisé une bonne première heure de jeu avant de craquer en fin de match. Mais contrairement à Sapiac, le bonus défensif s’est envolé, et les blessés sont nombreux côté provençal. Focus Désormais sur Bayonne vendredi prochain. 

FICHE TECHNIQUE

Angoulême 36 – 20 Provence Rugby. Stade Chanzy. Terrain gras. Temps froid. Arbitre : Mathieu Noirot. Score à la mi-temps : 20 – 10.
Pour Angoulême : 3 essais (Laffite 20′, Le Guen 30′,  Guion 75′), 3 transformations (Nicolas 20′, 30′, 38′, Jones 59′, 75′), 1 pénalité (Nicolas 10′, Jones 68′), 1 Drop ( Jones 69′)
Pour Provence Rugby : 2 essais (Béziat 4′, Labarthe 54′), 2 transformations (Munro 4′, 54′), 1 pénalité (Munro 2′,42′,).
Cartons : Bureitakiyaca (Jaune, 6′) Le Guen (Jaune 51′) pour Montauban ; Annetta (51′jaune) pour Provence Rugby.

Composition des équipes

Angoulême : Talaapitaga, Le Guen, Halavatau – Maurens, Sutiashvili – Coletta, Lescure, Muarua – Nicolas (m), Laforgue (o) – Mau, Wilson, Sitauti, Bureitakiyaca – Lafitte. Remplaçants : Boundjema, Guion, Huete, Witt, Adrien, Jones, Roger, Sclavi.

Provence Rugby : Resseguier, Beziat, Loukia – Lockley, Kbaier – Beal, Annetta, Luafutu (cap.) – Piet (m), Munro (o) – Zambelli, Narumasa, Justes, Labarthe – Sola. Remplaçants : Carrat, Custoja, Fabbri, Piazzoli, Darbo, Giordano, Massip, Make.

TEMPS FORTS

  • 4′ : Départ idéal pour les Noirs. Après une bonne entame et une pénalité de Lachie Munro, Théo Béziat profite d’un excellent lancement suite à une touche, pour s’échapper et aplatir le cuir. Entame parfaite des Noirs ! 0-10
  • 10′ : Première bonne défense face à Angoulême qui rentre tout juste dans la rencontre. Solides, les Noirs concèdent cependant leur première pénalité. 3-10
  • 20′ : Angoulême revient dans le match. Sur le côté droit, le bloc aixois et habilement dirigé par Angoulême. Laffite trouve la brèche s’y infiltre et remet les deux équipes à égalité suite à la transformation de Nicolas. 10-10
  • 30′ : Nouvel essai d’Angoulême. Sur un ballon porté, Le Guen avec malice s’empare de l’ovale et s’échappe côté droit pour tromper la défense et marqué seul l’essai qui donne l’avantage à son équipe . 20-10
  • 54′ : Labarthe marque l’essai ! Munro court, feinte, s’échappe du marquage adverse, adresse la dernière passe à Labarthe qui n’a plus qu’à conclure. Munro se charge de la transformation. Les deux équipes sont de nouveau à égalité. 20-20
  • 60′ : Période noire pour Provence Rugby. Coup sur coup, Zambelli, Darbo tout juste rentré, Lockley et Custoja cèdent leur place sur le terrain. Tous blessés…
  • 75′ : Suite à une pénal-touche, Angoulême enterre les Noirs. Guion inscrit l’essai, Jones transforme. En 20 minutes, le bonus défensif qui tendait les bras aux Aixois s’est envolé. Les Noirs rentrent bredouilles de périlleux déplacement. 36-20

 

VU D’EN HAUT

Malgré deux bonnes entames de périodes, les Noirs n’ont pas réussi à renverser la tendance pour s’imposer à Chanzy. La première a permis à Théo Béziat d’inscrire le premier essai de la rencontre suite à un lancement performant. Quelques approximations aixoises et  Angoulême parvenait à revenir peu à peu dans la rencontre grâce notamment, à des ballons portés qui ont fait mal à la défense provençale. Défaite d’autant plus difficile que Clément Darbo sort blessé, coup dur pour Zambelli avec une fracture du nez. À l’heure de jeu, le bonus défensif tendait les bras aux Noirs, mais les 20 minutes restantes étaient de trop…

Une rencontre a oublié pour rapidement se concentrer sur Bayonne, dernier match de la saison et qui se déroulera à Maurice-David !
Allez les Noirs !

Commentaire (1)

  • daurelle dit :

    Le dernier match de l’année sera compliqué, d’autant qu’il faudra se passer d’éléments essentiels. Mais les supporters seront là pour pousser l’équipe et il faut y croire. Reste que l’annonce faite par Cudmore en début de saison: “Jouer le maintien” était très lucide. Dommage que les résultats face aux concurrents directs n’aient pas été ceux espérés. Battre Bourg ou Massy, c’était mieux que de vaincre Béziers ou Brive mais ne faisons pas la fine bouche… Ah si on pouvait renforcer le banc!
    Bon bout d’an et a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *