Compte-rendu : Béziers 24 - 25 Provence Rugby - Provence Rugby

Les actus

Pro D2
victoire_beziers

Compte-rendu : Béziers 24 – 25 Provence Rugby

Grâce à une deuxième période brillante, Provence Rugby s’impose pour la première fois de son histoire sur la pelouse de Béziers. Nicolas Bezy a inscrit la pénalité de la gagne sur la sirène.

 

FICHE TECHNIQUE

Béziers 24 – 25 Provence Rugby. Score à la mi-temps : 18 – 03. Arbitre : Hervé Lasausa. Stade Raoul-Barrière.

Pour Béziers : 2 essais (Barrere 11′, Koen 18′), 1 transformation (Beauxis 18′), 4 pénalités (Beauxis 6′, 31, 44′, 53′). Cartons : Williams (jaune, 71′).

Pour Provence Rugby : 3 essais (Malet 51′, 71′, Sau 64′), 1 transformation (Bezy 51′, 71′), 2 pénalités (Bezy 7′, 80′). Cartons : Nkinsi (jaune, 17′).

 

Composition des équipes

Béziers : Fernandes, Marco Pena, Hagan – Bitz, Madigan – Barrère, Massot, Koen – Bisman (m, cap.), Latorre (o) – Williams, Poï, Votu, Espeut – Malié. Remplaçants : Esteriola, Akhaladze, Gayraud, Gunther, Goillot, Beauxis, Zenaon, Zabala Arrieta.

Provence Rugby : Wegrzyn, Kessler, Tagi – Clerc, Nkinsi – Piazzoli, Witt, Viiga (cap.) – Bau (m), Bezy (o) – Sau, Burotu, Brousse, Bly – Bouhedjeur. Remplaçants : Laget, Soave, Dufour, Malet, Nanette, Marrou, Belan, Vernet.

 

TICKENET 958x249

 

  • La rencontre démarre avec une mauvaise nouvelle côté provençal : blessé à l’échauffement, Florent Massip ne peut pas prendre part à cette rencontre. Il est remplacé par Nadir Bouhedjeur et Louis Marrou prend place sur le banc des remplaçants. De son côté, Béziers perd son ouvreur Adrien Latorre dès la 3ème minute et est remplacé par Beauxis, qui claque tout de suite une pénalité (5′, 3-0)

 

  • Sur le renvoi, les Aixois sont présents au contest et Nicolas Bezy permet à son équipe de tout de suite réagir (3-3, 6′). Mais Béziers va alors imposer un gros combat d’avants. Barrère conclue un premier ballon porté et, alors que les Héraultais font mal aux Provençaux dans cet exercice, Hans Nkinsi prend un carton jaune (17′, 8-3).

 

  • Dans la foulée, et alors qu’un essai a été refusé à Kevin Bly pour une poussette de Bouhedjeur sur un défenseur, Béziers insiste face à des Aixois réduits à 14. Koen concrétise une deuxième épreuve de force et permet à son équipe de mener 15 à 3 avec la transformation de Beauxis sous les perches (18′, 15-3).

 

  • Les débats vont ensuite s’équilibrer mais les Provençaux sont dominés dans les batailles au sol et trop souvent sanctionnés. Beauxis passe une pénalité avant la pause pour donner un avantage confortable à son équipe juste à la mi-temps (18-3).

 

  • Au retour des vestiaires, le décor change. Si Beauxis passe une pénalité dès la 44ème minute, l’entrée de Charles Malet va être l’un de ses déclencheurs de la remontée aixoise. Le troisième-ligne aixois va inscrire un doublé plein de puissance en seconde période, le premier après une pénalité jouée à la main, le second après une autre épreuve de force.

 

  • Les entrées de Dufour, Soave et Vernet amènent également du peps et plus généralement les finisseurs auront largement contribué à changer la physionomie de la rencontre. Eroni Sau continue de prendre ses marques. Sur une première percée de 60 mètres, le Fidjien va trop vite et ses coéquipiers ont du mal à suivre. En revanche, sur un renvoi aux 22 mètres astucieusement jouée par Nicolas Bezy – avec une longue diagonale -, Sau va plus vite que tout le monde et son dribbling se termine dans l’enbut. Parfait.

 

  • Gros point positif de la rencontre : la touche. Les Provençaux ont été souverains sur leurs lancers et sur le dernier d’entre eux, le maul se constitue, Vernet s’échappe et les Héraultais sont sanctionnés. Nicolas Bezy ne tremble pas et offre la victoire aux siens à la sirène.

 

  • Prochain rendez-vous : à domicile face à Narbonne (>Réserver ma place) avec l’objectif de confirmer cette victoire.

Commentaires (2)

  • José GOMEZ dit :

    On y était , avec quelques amis supporters et biterrois …Ils n’ont rien lâché malgré un début de match laborieux .
    Dommage que dans ce magnifique stade l’approche de nos joueurs en fin de match est impossible ?les accès vers la troisième mi temps tous verrouillés , deux mauvaises buvettes autour de cet immense stade !!!Allez les noirs !!!

  • jacques liguori dit :

    wouahou que c’est bon ça; bravo les noirs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *