Montauban - Provence Rugby : 20 - 10 - Résumé et réactions

Les actus

Pro D2
montauban zakashvili

Montauban 20 – 10 Provence Rugby : Logique

Malgré une première période très encourageante, les Noirs ont vu le sort s’acharner en deuxième période. Potente et Bornman ont dû sortir dès la reprise, déplumant une troisième-ligne déjà fort dépourvue. Mais “Ça va tourner” promet Marc Delpoux. Les Montalbanais, qui ont squatté le camp aixois en seconde  mi-temps, s’imposent logiquement.

La fiche technique

Montauban 20 – 10 Provence Rugby. Vent nul. Terrain boueux. Pluie continue. 4500 spectateurs. Arbitre : Luc Ramos. Score à la mi-temps : 5 – 3. Pour Montauban : 3 essais (Tekassala 33′, F. Domenech 60′, Chaput 77′), 1 transformation (Lescalmel 60′), 1 pénalité (Lescalmel 47′). Pour Provence Rugby : 1 essai (Marrou 81′), 1 transformation (Levy 81′), 1 pénalité (Levy 5′). Cartons : Potente (31′) pour Provence Rugby.

Composition des équipes

  • Montauban : Tekassala, Ladhuie, Tussac – Esclauze, Sergueev – Gibouin, Munoz, Domenech – Byrnes (m), Lescalmel (o) – Ruel Gallay, Domenech, Mariner, Ascarat – Tafernaberry. Remplaçants : Rochier, Vanai, Caisso, Haddon, Barthere, Mathy, Chaput, Philippart.

 

  • Provence Rugby : Ndiaye, Lescadieu, Assi – Skeate, Potente – Longépée, Munoz, Bornman – Berger (m), Sola (o) – Naioko, Marrou, Vakacegu, Caneda – Levy. Remplaçants : Colliat, Zakashvili, Nasiga, Navickas, Cecot, Poujol, Labarthe, Cotter.

 

Le contexte

Montauban, qui reste sur 3 défaites consécutives, reçoit Provence Rugby avec l’envie de se mettre définitivement à l’abri d’une éventuelle relégation. Dixièmes avant la rencontre, les “Sapiacains” partent forcément avec les faveurs des pronostics devant une équipe aixoise qui pourrait être abattue après la défaite dans le match de la mort, vendredi dernier, face à Dax. Sauf que les Provençaux, derrière un Marc Delpoux fédérateur et remobilisateur, ont semblé soudés comme jamais cette semaine à l’entraînement. ils se déplacent avec une féroce envie de ramener quelque chose. Blessé de dernière minute, Baptiste Hecker vient s’ajouter à une longue liste de blessés côté aixois. Ils sont 6 joueurs à garnir l’infirmerie côté montalbanais. Voilà pour les données.

 

Le scenario

Dans des conditions excécrables et une pluie continue du début à la fin, les acteurs de ce Montauban / Provence Rugby n’auront pu offrir une prestation des plus esthétiques. La première période est équilibrée, les deux équipes tentant d’occuper le camp adverse, Sola répondant à Lescalmel dans une sorte de partie de football. Si Levy ouvre le score, c’est Montauban qui, par trois fois, refuse de prendre les points. Sur la quatrième, les avants montalbanais réussisent finalement dans leur entreprise après qu’Anthony Potente a pris un carton jaune. On aura noté un état d’esprit irréprochable côté aixois et une défense sur les tentatives de mauls sapiacaines très efficaces, grâce notamment à un Ross Skeate malin et roublard. les trois-quarts, eux, n’ont aucun ballon à se mettre sous la dent, de part et d’autre.

En deuxième mi-temps, les dispositions courageuses des Noirs ne vont pas trouver leur prolongement au tableau d’affichage. Les avants sapiacains offrent une belle démonstration en termes de conservation du ballon. Les Noirs ne vont jamais réussir à pénétrer dans les 22 locaux. Lescalmel ajoute tout d’abord une pénalité pour alourdir le score, avant que Domenech, s’extirpe d’un maul pour aller marquer le deuxième essai montalbanais. Le troisième est signé Chaput, tout juste rentré en jeu. Privé de Jannie Bornman, sorti au tout début du second acte sur commotion, les Noirs ont perdu leur leader de combat et se seront montré impuissants à sortir la tête de l’eau, qui avait inondé Sapiac. En toute fin de match, Louis Marrou redonne quand même un léger sourire à ses partenaires en clôturant la marque avec un essai sur la sirène. Sa quatrième réalisation de la saison enlève le bonus offensif au locaux. Maigre consolation.

Au terme d’un match pas emballant niveau spectacle, les Montalbanais s’imposent finalement logiquement alors que les Provençaux nourrissaient pas mal d’espoirs sur cette rencontre.

 

Un homme dans le match / Jannie Bornman

Magnifique dans le combat et dans le leadership en première période, Jannie Bornman aura cruellement manqué à ses partenaires en seconde période. Sorti sur commotion aux environs de la 50ème minute, le troisième-ligne aixois a manqué aux Provençaux, qui n’avaient pas de 3ème ligne sur le banc de touche. Obligeant Marc Delpoux à “bricoler” puisqu’Anthony Potente, qui peut évoluer en 3ème ligne, était lui aussi sur blessure. Privé de 5 joueurs en 3ème ligne, le sort semble s’acharner sur les flanckers aixois.

Les conséquences

En perdant ce soir, les Noirs concèdent du terrain sur Dax, qui obtient un match nul, à domicile, face à Albi. Un moindre mal. L’écart se creuse en bas du classement. Si rien n’est terminé, Provence Rugby est un peu moins bien qu’il ne l’était avant la rencontre. Il faut se rendre à l’évidence.

La réaction

“Ça va tourner”

Marc Delpoux (entraîneur général Provence Rugby) : “Il n’y a que comptablement que la soirée est mauvaise ce soir. Une fois de plus, on perd des joueurs : Anthony Potente, Jannie Bornman… On verra ce qu’il en est lundi. Mais ça va tourner ! Si on garde cet état d’esprit-là. Comptablement, ce n’est pas bon pour nous mais si on prend le classement britannique, les Dacquois ont perdu deux points aujourd’hui. Il faut garder cet état d’esprit, il faut se battre comme des chiens sur tous les matchs. Une fois de plus, on fera les comptes à la fin. (sur la 2ème mi-temps) On n’a pas trop été aidé par les décisions. Leurs soutiens ne sont pas debout… On n’a pas eu un très bon jeu au pied… C’est dommage parce qu’on fait une bonne première mi-temps. C’est vraiment dommage. Mais après la défaite contre Dax, on aurait pu penser que Provence Rugby avait abandonné. Ce n’est pas le cas, on ne lâchera pas”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *