Provence 25 - 22 Nevers : Les caractères de la gagne - Provence Rugby

Les actus

Bezy_victoire

Provence 25 – 22 Nevers : Les caractères de la gagne

Après une très bonne entame de match, les Noirs ont peu à peu perdu le fil du match en se mettant souvent à la faute. Mais dans le sillage de ses hommes de caractère, Lagrange, Le Devedec, Darbo et Bezy en tête, ils ont su s’imposer sur le fil, en toute fin de rencontre, sur un drop gagnant de ce dernier. Provence Rugby reste en tête de la Pro D2.

 

FICHE TECHNIQUE

Provence Rugby 25 – 22 Nevers. Score à la mi-temps : 16 – 16. Arbitre : Benjamin Hernandez. Terrain excellent.

Pour Provence Rugby : 1 essai (Zambelli 10′), XX transformations (Massip 10′), XX pénalités (Massip 1′, 16′, 20′, 60′, 65′), 1 drop (Bezy 79′).

Pour Nevers : 1 essai (Tarrit 34′), 1 transformation (Reynolds 34), 5 pénalités (Reynolds 5′, 12′, 40′, 42′, 58′). Cartons :  XX (jaune, Lolohea 54′).

Composition des équipes

Provence Rugby : Corbel, Forbes, Montès – Mondoulet, Lagrange – Annetta, Piazzoli, Malet – Darbo (m), Radosavljevic (o) – Zambelli, Bela, Brousse, Charlat – Massip. Remplaçants : Jammes, Ishchenko, Le Deevedec, Viiga, Guiry, Bezy, Sola, Vernet.

Nevers : Lolohea, Tarrit, Roelofse – Bradshaw, Ceyte – Plataret, Cotte, Fabrègue – Manevy (m), Reynolds (o) – Bonvalot, Derrieux, Herry, Blanc – Jaminet. Remplaçants : Hamel, Kitutu, Barjaud, Bastide, Menoret, Fraser, Loaloa, Papidze.

 

LE MATCH

  • Devant 1.000 spectateurs seulement, jauge restreinte oblige pour cause de covid, les Noirs s’imposent sur le gong grâce à un drop de Nicolas Bezy, entré un peu plus tôt à la place de Ludovic Radosavljevic, après avoir sorti la tête de l’eau en fin de match.
  • Pourtant, leur entame de match a été prometteuse, les Noirs scorant face aux perches par Massip ou bien dès la 10ème minute sur une percée de Zambelli de 50 mètres qui s’arrache finalement pour aplatir. Une combinaison menée à vitesse grand V, validée après vidéo-arbitrage, par monsieur Hernandez qui suspecte alors un écran de Guillaume Piazzoli.
  • Le problème de ce début de match, c’est qu’après chaque point marqué, les Noirs se mettent à la faute et offrent donc l’occasion à leurs adversaires de rester dans le match. Et, finalement, après une vingtaine de minutes de jeu, c’est Nevers qui reprend le dessus, grâce notamment à la botte de Reynolds, son nouvel ouvreur sud-africain, qui fait preuve de précision.
  • Les Noirs commettent alors pas mal de fautes, la rencontre se durcit, se hache, les envolées se raréfient.
  • Nevers, par son talonneur Tarrit au bout d’un ballon porté, recolle au score juste avant la pause, 16-13, et égalise même, sur la sirène, toujours pas Reynolds. 16-16, égalité parfaite à la mi-temps. Malgré les blessures de deux de ses joueurs, Bonvalot et Loaloa, Nevers est revenu dans la partie. Logique. Là où les Noirs avaient commis une dizaine de fautes sur l’ensemble du match la semaine dernière face à Vannes, ils ont accumulé le même total lors de l’unique première période de cette rencontre.
  • En deuxième période, Nevers continue d’appuyer sur l’accélérateur et il va falloir un carton jaune un peu stupide pour Lolohea, sur un avantage en cours pour son équipe et une faute sur Darbo, pour que les Noirs reviennent dans le match. Par Massip, qui permet à son équipe d’égaliser à 22-22 et puis finalement par Bezy, qui claque ce drop plein de spontanéité en toute fin de partie (80′). “Je vois que personne ne fait trop attention à moi, j’appelle Clément (Darbo) et il me la donne, je tente ma chance et ça me réussit”, a-t-il dit en conférence presse d’après-match.
  • C’est finalement grâce à ses garçons de caractère que Provence Rugby a su inverser la tendance. Et notamment grâce à se deuxième ligne LagrangeLe Devedec qui a anéanti toutes les tentatives de mauls adverses, la grande force de Nevers. Et notamment celle de la dernière chance, au-delà de la sirène…
  • Provence Rugby signe finalement une victoire très, très importante face à une équipe de haut niveau. C’est la troisième victoire en autant de sorties pour les Noirs en ce début de saison. Autant dire une entame comptablement parfaite ! Prochain rendez-vous : vendredi prochain sur le synthétique d’Oyonnax.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *