Les actus

Pro D2
victoire_rouen

Provence Rugby 13 – 9 Rouen : avec les tripes !

Très rapidement réduits à 14 après à l’expulsion de Nicolas Bezy, les Noirs s’en sortent au prix d’une solidarité et d’un courage à toute épreuve. Ainsi qu’une d’une volonté de rester très structurés tout au long de la rencontre. Cela fait 9 points pris sur ce bloc, c’est très positif.

 

LA FICHE TECHNIQUE

Provence Rugby 13 – 09 Rouen. Stade Maurice-David. Arbitre : Thomas Chérèque. Terrain très gras. Score à la mi-temps : 06 – 03.

Pour Provence Rugby : 1 essai (Charlat 59′), 1 transformation (Massip 59′), 2 pénalités (Massip 11′, 17′). Carton rouge : Bezy (4′).
Pour Rouen : 3 pénalités (Michallet 25′, 54′, 75′). Cartons jaunes : Giraud (4′), Guion (14′), Mapapalangi (44′)

Composition des équipes

Provence Rugby : Soave, Forbes, Montes – Fabbri, Kbaier – Annetta, André, Luafutu – Darbo (m), Bezy (o) – Zambelli, Burotu, Narumasa, Charlat – Massip. Remplaçants : Jammes, Vernet, Warion, Mondoulet, Bau, Sola, Lockley, Navrozashvili. Cartons : Bezy (4′, rouge)

Rouen : Guion, Bonnot, Knight – Giraud, Atkins – Takai, Dastugue, Mapapalangi – Cazale Debat (m), Michallet (o) – Lemi, Mchelidze, Drauniniu, Fuster – Milhorat. Remplaçants : Dorey, Fournier, Lainault, Domolailai, Surano, James, Ratuvou, Perenise. Carton jaune : Giraud (4′)

header-billetterie-montdmars

ON A VU…

  • …un début de match glaçant avec ce carton rouge distribué à Nicolas Bezy dès la 4ème minute. A la base, c’est Giraud, deuxième-ligne rouennais, qui commet un vilain geste sur l’ouvreur aixois. “Nico” Bezy a le tort de se faire justice et Thomas Chérèque sort la sanction suprême pour l’ancien Briviste et un jaune au Normand. Les Noirs vont devoir lutter à un de moins pendant l’intégralité de la partie.
  • Thibaut Zambelli, malheureux, devoir quitter le terrain rapidement pour des raisons tactiques. Fabien Cibray choisit de faire entrer en jeu un demi d’ouverture de métier, Romain Sola. Choix payant. Auteur d’un match énorme, au pied comme à la main, “La Sole” aura finalement été l’un des grands artisans de la victoire aixoise grâce notamment à une lecture du jeu précieuse.
  • …des Aixois s’appliquer à rester très structurés dans leur approche du match. Les consignes étaient claires et elles se devinaient facilement depuis les tribunes. Occupation, combat et imposer un gros défi au pack normand. Les Noirs n’auront jamais rien lâché, pourtant il y eut beaucoup de moments difficiles dans ce match…
  • Andrzej Charlat délivrer le stade Maurice-David. Alors que le score était de 6-6 suite à deux pénalités de chaque côté par Massip et Michallet, l’ailier aixois a fait parler sa vitesse à l’heure de jeu. Sur une séquence défensive, la flair du franco-polonais lui permet d’intercepter une longue passe rouennaise et, au bout de 70 mètres de course, d’aplatir quasiment sous les perches.
  • …les buteurs aixois en grande difficulté. A leur décharge : un terrain où prendre ses appuis a relevé de l’exploit. C’est au final un 3 sur 9 pour Florent Massip et Clément Darbo après que le second a pris le relais du premier.
  • …une défense aixoise agressive, avec des plaquages signés très rudes signés Annetta, Burotu ou encore Narumasa. C’est la base de la victoire de ce soir avec seulement 9 points encaissés en étant pourtant en infériorité numérique quasiment tout au long du match.
  • La touche aixoise aura aussi été précieuse, à l’image de ce dernier ballon contré sur un lancer à seulement… 5 mètres de l’enbut provençal. Le travail paye indéniablement.

Commentaire (1)

  • André Gabriel dit :

    Je suis déçu comme beaucoup de mes amis de la prestation de l’équipe. Depuis le début du tournoi on ne s’en pas l’envie de gagner sui les habitaient l’année dernière. On n’en vient à se poser la question que ce passe t’il ??y a t’il des tensions entre joueurs ??Vivement la reprise pour voir des résultats et surtout des matchs qui nous fassent vibrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *