Provence Rugby 28 - 13 Valence-Romans : Série enrayée - Provence Rugby

Les actus

Pro D2
victoire_valence

Provence Rugby 28 – 13 Valence-Romans : Série enrayée

Les Noirs, qui restaient sur trois défaites consécutives, s’imposent face à Valence-Romans ce soir. Si le résultat est là, le contenu l’est moins. Les conditions apocalyptiques de la seconde période n’ont pas aidé.

FICHE TECHNIQUE

Provence Rugby 28 – 13 Valence-Romans. Score à la mi-temps : 13 – 03. Arbitre : Stéphane Coulon. Terrain synthétique.

Pour Provence Rugby : 3 essais (Navrozashvili 13′, Forbes 54′, De Coninck 80′), 3 transformations (Massip 13′, 56′, 63′), 2 pénalités (Massip 8′, 23′). Cartons : Piazzoli (jaune, 27′), Loukia (jaune, 57′), Malet (jaune, 73′)

Valence-Romans : 1 essais (Humbert 61′), 1 transformation (Javaux 61′), 2 pénalités (Lorée 3′, 42′). Cartons : Badiu (25′, jaune), Lorée (rouge, 46′)

Composition des équipes

Provence Rugby : Corbel, Forbes, Navrozashvili – Mondoulet, Lagrange – Piazzoli, Guiry, Malet – Darbo (m), Radosavljevic (o) – Guigon, Burotu, Brousse, Charlat – Massip. Remplaçants : Ishchenko, Warion, Bonnin, Bau, Lavernhe, Delage, Loukia.

Valence-Romans : Badiu, Colliat, Goze – Barriere, Goumat – Armary, Collet, Ndiaye – Faure (m), Lorée (o) – Lacour, Bouldoire, Quinnez, Sawailau – Tuculet. Remplaçants : Humbert, Royer, Hannoyer, Van Lill, Faltrept, Javaux, Scalese, Burduli.

 

COMPTE-RENDU

  • Si les premiers points du match sont inscrits par Mathieu Lorée très tôt dans le match, la première période est globalement à sens unique, en faveur des Provençaux. Jerry Burotu fait des grosses différences physiques au milieu du terrain, Jonathan Quinnez en fait les frais et sort sur commotion, et la mêlée est ultra-dominatrice côté aixois.
  • Zaza Navrozashvili conclut un joli mouvement aixois par un pick and go. Le pilier droit aixois est dans tous les bons coups et met lui aussi beaucoup d’impact dans le jeu courant. Son essai illustre bien sa bonne prestation en première période (10-3, 13′).
  • Et puis, autour de la demi-heure de jeu, les débats vont quelque peu se rééquilibrer, en conquête notamment. Valence-Romans récupère aussi davantage de ballons au sol et va faire douter les Noirs. Le repos est atteint sur le score de 13 à 3, mais avec le sentiment que les Noirs n’ont pas totalement profité de leur domination quasi totale lors de ce premier acte.
  • Et du coup, au retour des vestiaires, le doute va s’installer dans les têtes aixoises. Valence-Romans prend alors conscience qu’il peut réussir quelque chose. Mais dans un temps fort, Mathieu Lorée commet un en-avant et s’en va donner un coup de tête à Guillaume Piazzoli. L’arbitre de la rencontre, Stéphane Coulon, n’hésite pas beaucoup et donne un carton rouge au demi d’ouverture dromois (48′).
  • Dans la foulée, Forbes conclut un ballon porté et, avec beaucoup de réalisme, les Provençaux mènent 20 à 6 (54′), contre le cours de cette seconde période. On se dit alors que les Noirs vont “dérouler”.
  • Mais cet essai ne va pas empêcher les Valentinois de rester dans la rencontre. Voire mieux. Humbert conclut un autre groupé pénétrant pour ramener son équipe à un essai transformé (20-13, 61′).
  • Le match devient alors tendu, les mêlées ont du mal à se disputer, les maladresses s’enchaînent. Sous les perches aixoises, Valence-Romans choisit de ne pas prendre les points et va en touche trois fois de suite (72′). Les visiteurs n’arrivent pas à conclure ce temps fort. Et, au lieu de ça, c’est Lucas De Coninck qui concrétise une fin de match en faveur des Provençaux (28-13, 80′) en réceptionnant une passe au pied de Radosavljevic.
  •  Les Noirs vont alors jeter leurs dernières forces dans la bataille pour arracher un bonus offensif. Mais celui-ci n’est pas venu. Logiquement. Il y aura eu trop de manques ce soir pour obtenir mieux que les quatre points de la victoire. Mais c’est déjà très, très bien. La série de trois défaites consécutives est enrayée. C’est l’essentiel.

 

Commentaire (1)

  • Jean MERCIER dit :

    Bien…………mais attention………….je ne suis pas là pour remplacer les entraineurs mais vous soutenir surtout.
    En attendant de vous retrouvez tous ensemble au stade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *