Les actus

Pro D2
defaite_vannes

Vannes 43 – 29 Provence Rugby : du spectacle mais c’est tout

S’incliner lorsqu’on inscrit 4 essais et quasiment 30 points à l’extérieur peut paraitre frustrant. C’est bien le cas avec cette victoire vannetaise acquise logiquement par les locaux. Les Noirs se consolent avec le retrait du 5ème point de bonus vannetais, ôté grâce à un essai de 80 mètres de Zambelli en fin de match.

FICHE TECHNIQUE

Vannes 43 – 29 Provence Rugby. Stade de la Rabine. 6644 spectateurs. Terrain parfait. Temps froid. Arbitre : Thierry Mallet. Score à la mi-temps : 24 – 12.
Pour Vannes : 6 essais (Le Bail 7′, Duplenne 24′ 53′, de pénalité 27′, Popelin 50′, Hickes 66′), 5 transformations (Hilsenbeck 7′, 25′, 50′, 53′)  1 pénalité (Hilsenbeck 10′).
Pour Provence Rugby : 4 essais (Fidow 18′, 40′, Malet 60′, Zambelli 71′), 3 transformations (Munro 18′, 60′, Massip 71′), 1 pénalité (Munro 45′).
Cartons : Cloostermans (54′, jaune) pour Vannes ; Tuapati (jaune, 27′) pour Provence Rugby.

Composition des équipes

Vannes : Seneca, Blanchard, Tafili – Cramond, Picquette – Abiven, Chalmers, Vosawai – Le Bail (m), Hilsenbeck (o) – Duplenne, Burgaud, Hickes, Fartass – Bouthier. Remplaçants : Cloostermans, Vola, Delangle, Lagioiosa, Bolenaivalu, Menzel, Popelin.

Provence Rugby : Taumalolo, Tuapati, Assi – Mondoulet, Fabbri – Annetta, Edwards (cap.), Malet – Bezy (m), Munro (o) – Zambelli, Burotu, Narumasa, Fidow – Sola. Remplaçants : Carrat, Ishchenko, Santoni, Lockley, Piet, Massip, Giordano, Moreno Rodriguez.

TEMPS FORTS

  • 7′ : Vannes ouvre le score. Énorme pression mise par les Bretons en ce début  de match, les locaux enchainent les temps de jeu et les Noirs défendent bien mais sont à la faute. C’est finalement Le Bail, petit côté, qui trouve la faille. 7-0
  • 18′ : Fidow met les Noirs dans le match. L’attaque aixoise manque de vitesse mais Narumasa réussit tout de même à franchir le rideau. D’une jolie passe par dessus l’épaule il trouve Fidow, que personne ne rattrape. Transformé par Munro. 10-7
  • 24′ : Le RCV impose un volume monstre en ce début de match. Les temps de jeu s’enchaînent et les Noirs sont débordés. Voire sous l’eau. En bout de ligne, Duplenne double la mise pour la Bretagne. 17-7
  • 27′ : La domination bretonne est totale. Pour accumulation de fautes, Tuapati prend un carton jaune. Cette mainmise sur le match se traduit également en mêlée fermée. Les Noirs sont submergés par l’océan Atlantique. Essai de pénalité accordé par l’arbitre. 24-7
  • 40′ : Mais les Noirs ne lâchent pas et se montrent dangereux offensivement. Juste avant la pause, Lachie Munro ajuste une passe au pied parfaite pour Ed Fidow, absolument seul le long de la ligne de touche. Essai. 24-12.
  • 50′ : Popelin creuse de nouveau l’écart. Si Munro avait marqué face aux perches dés la reprise, Vannes reprend le cours de son jeu. Suite à un ballon porté, la ballon part grand côté et Popelin marque. 31-15
  • 53′ : Duplenne enfonce les Noirs. Cette fois-ci c’est plein axe que les Noirs sont transpercés. L’ailier breton réussit ainsi un doublé. C’est dur pour les Noirs qui ne parviennent pas à mettre la main sur le ballon. 38-15
  • 59′ : Les Noirs très justes offensivement. En attaque, pas de gros problèmes pour les Noirs ce soir. C’est même très efficace. Au terme d’une longue séquence, Charles Malet marque et Munro transforme. 38-22.
  • 72′ : Zambelli pour l’honneur. Vannes pousse de nouveau mais l’ailier aixois sent parfaitement le coup, intercepte et accélère. Personne ne peut le rattraper. Massip transforme. 43-29.

 

VU D’EN HAUT

  • La victoire bretonne ne souffre d’aucune contestation tant les Vannetaos ont pris cette rencontre par le bon bout. Tranchant offensivement, ils auront imposé un volume énorme en début de match et un enthousiasme débordant dans un stade de la Rabine plein comme un œuf.
  • De leur côté, les Noirs auront montré de belles choses offensivement avec des lancements justes, de la précision, de la variété, et beaucoup de réalisme. En revanche, les plaquages manqués et quelques largesses défensives auront causé la perte de la rencontre.
  • Dans un stade à l’ambiance très sympathique, avec un public qui respecte grandement les buteurs, et jouée sur une pelouse parfaite, cette rencontre ponctuée de 10 essais aura parfois ressemblé à du Super Rugby. Les spectateurs et téléspectateurs auront certainement aimé voir deux belles équipes. Nous un peu moins.

 

Commentaires (4)

  • lasternas dit :

    Bravo, bravo pour le site provence rugby qui atteint une qualité d’informations complètes et remarquables; ;commentaires, images, etc..
    Merci et Continuez…. Bonne année
    a lasternas

  • Margaillan dit :

    1 venus pour gagner on a oublié de défendre ! Bonne leçon
    2 Est ce opportun de ne pas arriver la veille ?

    • Le sarbi dit :

      Vu des tribunes . excellent match ou les vannetais ont écarté dans tous les sens et bien heureusement !! Car en début de deuxième Provence nous a mis 10 min de physique qui nous ont vraiment fait mal.j espère retrouver Provence en pro D2 ..c est vraiment du beau rugby et gros potentiel

Répondre à Margaillan Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *