Bayonne 23 – 18 Provence Rugby : un bonus capital !

Au terme d’une prestation méritante, les Noirs ramènent de Bayonne un point de bonus défensif capital dans la course au maintien. Il y avait même la place pour un petit peu mieux mais les sorties successives, sur blessure, de Zakashvili, Molcard et Sola ont déstabilisé le collectif. Mention très bien pour la conquête.

 

Le fiche technique

Bayonne 23 – 18 Provence Rugby (BD) . Vent nul. Terrain gras. Arbitre : Julien Castaignède. Score à la mi-temps : 9 – 15. Pour Bayonne : 1 essai (Fuster 45′), 6 pénalités (Bustos Moyano 6′, 24′, 27′, 56′, 71′). Pour Provence Rugby : 5 pénalités (Sola 2′, 15′, 24′, 39′, 40+2′, 50′).

 

Composition des équipes

Bayonne : Iguiniz, Arganese, Choirat – Huete, Taele – Monribot, Marmouyet, Haare – Rouet (m), Du Plessis (o) – Fuster, Jane, Thiery, Poki – Bustos Moyano. Remplaçants : Labouyirie, Lapeyrade, Van Lill, Macome, Henry, Hegarty, Visensang, Courcoul.

Provence Rugby : Zakashvili, Lescadieu, Moreno Rodriguez – Skeate, Navickas – Munoz, Molcard, Longépée – Berger (m), Sola (o) – Caneda, Swanepoel, Marrou, Labarthe – Vakacegu. Remplaçants : Colliat, Ndiaye, Nasiga, Maamry, Cecot, Poujol, Levy, Assi.

 

Le contexte

Après cinq victoires – consécutives mais « ric-rac » – les Bayonnais sont tombés lors de leur dernières sortie du côté d’Aurillac. Toujours bien installés à la deuxième place, les joueurs de Vincent Etcheto ont l’occasion de lancer leur sprint final grâce à un « doublon » à domicile. Aujourd’hui Provence Rugby et Lyon la semaine prochaine. Pour Provence Rugby, la dernière ligne droite commencera définitivement à l’entame du prochain bloc avec un programme qui lui offrira l’opportunité de recevoir trois fois en quatre matchs. Mais comme le disait Romain Longépée ce matin sur provencerugby.com, cette rencontre face à Bayonne doit servir à « créer un groupe, dans le dur ».

 

Le scenario

Démarrée avec un bon quart d’heure de retard après le malaise d’un supporter bayonnais dans les tribunes, la première période est à l’avantage des Noirs. Dans les 10 premières minutes, « Flo » Munoz donne le ton avec deux grattages qui permettent à Sola de score deux fois face aux perches. Bien présente, la défense aixoise fait reculer les Bayonnais qui se mettent souvent à la faute. Au sol, Skeate et Munoz font un gros boulot et Longépée réalise un premier acte de grande qualité dans la conservation du ballon en réussissant fréquemment à faire jouer derrière lui. Les occasions sont aixoises, l’occupation aussi, le secteur de la touche également et c’est naturellement les Noirs qui rentrent au vestiaire avec l’avantage du tableau d’affiche. L’autre signe positif, indéniable, c’est la mêlée. Jesus Moreno Rodriguez fait la loi et obtient même une pénalité en poussant Iguiniz, son vis-à-vis, à la faute. Six points d’avance à la mi-temps et les locaux sont conspués alors que l’arbitre, renvoie tout le monde aux citrons.

En deuxième mi-temps, le scenario semble partir sur les mêmes bases. Les Noirs sont toujours réalistes et occupent parfaitement la moitié adverse. Mais sur la même action, Tanguy Molcard et Romain Sola se blessent. Ils ne peuvent continuer que quelques minutes. Leur sortie, quelques minutes plus tard, est inéluctable. Et préjudiciable. Les partenaires de Ross Skeate n’arrivent plus à concrétiser leurs temps forts, et Bayonne, poussé par son public magnifique, revient dans la partie. Les Noirs perdent les ballons et sur une action où deux décisions très litigieuses se conjuguent – un en-avant de passe et un marqueur qui semblait être poussé en touche – Bayonne marque son seul essai du match. Cinq points qui font la différence au tableau d’affichage final.

Un homme dans le match / Romain Sola

Son 100% au pied a permis aux Noirs de croire en l’exploit. Superbe organisateur-animateur de jeu, sa sortie destabilisé les Noirs et obligé Marc Delpoux a revoir son système avec un Swanepoel qui passe à l’ouverture, un Vakacegu au centre pour laisser place à Levy à l’arrière. Ses deux tentatives de drop ne sont pas passées loin et auraient pu permettre aux Noirs de prendre de l’avance. Une très belle partition de l’ex-Briviste.

 

Les conséquences

La soirée est positive pour les Noirs. Dax a pris zéro point du côté du Matmut Stadium de Lyon et ce point de bonus défensif, décroché sur le terrain du 2ème du championnat, vaut très cher dans ce sprint final. EN bas du tableau, Tarbes et Carcassonne ont également perdu. L’espoir est plus que jamais présent !

 

La réaction

« Il nous manque peu mais il nous manque encore beaucoup »

Marc Delpoux (entraîneur général Provence Rugby) : « Il faut qu’on améliore les détails mais franchement, aujourd’hui, avec tous les absents… Heureusement, on a un petit Espoir (Florian Munoz, ndlr) qui nous fait un match extraordinaire. Il nous manque peu mais il nous manque encore beaucoup pour rivaliser. On était venu chercher des certitudes pour notre fin de saison. Le match de Dax était très bon au niveau offensif mais catastrophique défensivement, Montauban était intéressant dans l’engagement physique et la conquête. Aujourd’hui, on mont encore en puissance. On récupère un point important mais maintenant il faut gagner des matchs. Il nous reste désormais 8 matchs dont 5 à domicile ».

Galerie photos :

Partager cet article sur les réseaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Ces articles pourraient vous intéresser :

Blog, Équipe Pro, A la une

01/03/2024

Provence Rugby / Colomiers : l’après match

Groupe, état d’esprit et performances. Bilel Taieb et Mauricio Reggiardo décryptent ce Provence...

Blog, Équipe Pro, A la une

01/03/2024

Compte-rendu : Provence 27 – 18 Colomiers

C’était pourtant mal embarqué avec ces deux essais encaissés en première période contre...

Blog, Équipe Pro

29/02/2024

Ruck Magazine : votre programme de match

Chaque veille de match, retrouvez les toutes dernières infos sur la rencontre et...

Blog, Équipe Pro

29/02/2024

Compo : Nostadt de retour, Gambini dans la cage

Voici les 23 Provençaux qui défieront Colomiers, ce vendredi soir, au stde Maurice-David....

Blog, Équipe Pro

29/02/2024

Inga Finau, Provençal du mois de février !

C’est ce qui s’appelle doubler la mise ! Vous l’aviez déjà plébiscité au...

Blog, A la une

28/02/2024

Provence / Colomiers : votre soirée

La course à la phase finale se poursuit pour Provence Rugby ! 15...

Deviens un

Provençal

Ne manque plus aucune information sur ton club de rugby préféré en t’inscrivant à notre newsletter dès maintenant!