Cecot : « on s’entraîne tous les jours pour ça »

Première titularisation cette saison pour Sonny Cecot, ce qui valait bien les sollicitations de provencerugby.com… Nous sommes donc allés voir le demi-de-mêlée du centre de formation, hier à la sortie de l’entraînement, et nous ne l’avons pas ménagé. Mais le jeune 9 a montré du répondant. Autant qu’il en faudra sur le terrain ce soir. Interview.

 

Une première titularisation à six journée de la fin, celle-ci est finalement venue…

Oui, c’est un grand plaisir d’être « titu », ça reste la récompense d’un travail. Ça arrive dans une situation difficile mais c’est d’autant plus excitant. Il y a beaucoup d’enjeu mais comme je te dis, c’est un grand plaisir.

Mine de rien, tu es à une quinzaine de feuilles de match cette saison, mais tu ne totalises que 80 minutes de jeu. Souvent appelé mais peu utilisé, comment tu vis ça ?

cecot provence rugbyC’est vrai. Mais la situation est critique et je comprends les choix. C’est difficile quand les matchs sont vraiment serrés de changer les joueurs. L’entraîneur ne fait pas des cas personnels. A chaque match, il y a plus d’un joueur qui ne rentrent pas. Les derniers matchs ont été serrés et c’est difficile de faire bouger une équipe dans ces cas-là. Mais ça reste frustrant : tu ne regardes pas qui est devant toi, qui est derrière, t’as juste envie de jouer, de faire tes preuves. Et là, « l’exam » est vendredi. Je ne me focalise pas du tout sur les autres.

Tu as la sensation de jouer gros sur ce match ?

J’ai passé une saison blanche la saison dernière (à cause d’une blessure au genou), cette saison je ne joue pas trop… Donc oui un peu, c’est vrai. C’est le bon moment pour moi de rendre une bonne copie. Notamment sur un match à l’extérieur.

La mauvaise gestion de la fin du dernier a été stigmatisée par l’entraîneur. Tu vas être attendu de ce côté-là…

Oui, on a un peu parlé avec Marc (Delpoux) du rôle que j’allais avoir. Ce n’est pas du tout le même que quand tu joues en Espoirs. Là, c’est plus le rôle d’un éjecteur. Tu restes un leader mais on reste dans la prudence, tout en étant enthousiaste.

Tu as davantage le profil d’un joueur d’instinct…

Oui, c’est sûr que j’ai plus un profil de joueur explosif et dynamique, mais on peut tous revoir nos directives de jeu. Faire de la gestion, ça reste un facteur fondamental d’un demi-de-mêlée. Il va falloir assurer dans tous les secteurs.

Tu peux nous parler du moral de l’équipe ? On comprendrait presque si tu nous disais qu’il est au plus bas…

Non ce n’est pas du tout le cas. Il y a toujours espoir. Comme on s’est dit, on a fait une mauvaise opération en perdant à la maison mais on a vu que Dax l’a également faite. On n’a pas notre destin en main, mais presque. Il faut aller chercher des points partout comme on le dit depuis dix journées. Comme nous a dit Marc, il n’y a pas une seule fois où il va envoyer une équipe qui, selon lui, n’est pas capable de ramener quelque chose. Que ce soit à l’extérieur ou a domicile. Il reste trop peu de matchs pour en galvauder un.

Il reste 3 matchs à l’extérieur, dont deux prestigieux à Biarritz et à Perpignan. Colomiers n’est-il pas le dernier où il sera possible de ramener des points ?

Non, les trois seront difficiles. Colomiers est 5ème et va jouer la qualification. Ils reçoivent le dernier et ils ont une bonne occasion pour s’assurer un peu plus cette qualif’. Mais notre but à nous, c’est d’aller chercher des points là-bas et on ne les laissera pas s’en sortir comme ça.

Aujourd’hui, quel est selon toi le pourcentage de chance de Provence Rugby de se maintenir en fin de saison ?

C’est notre objectif, on est tous persuadés qu’on peut y arriver et on s’entraîne tous les jours pour ça. Donc j’ai envie de te dire 100%… Si on y croyait pas, on resterait à la maison. Je suis carrément convaincu qu’on va se maintenir. Tous les mecs sont hyper concernés par ça. Sur ce match, il y a pas mal de roulement, donc des mecs qui n’ont pas trop joué vont encore amener quelque chose en plus. Ça reste une très bonne concurrence et on tous envie d’aller chercher cet objectif commun de se maintenir. Je ne te dirais pas 100% parce qu’il y a d’autres facteurs mais on y croit tous à fond.

Galerie photos :

Partager cet article sur les réseaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Ces articles pourraient vous intéresser :

Blog, Équipe Pro

26/02/2024

Gagnez 2 places VIP en élisant le Provençal du mois !

Qui a été, selon vous, le meilleur joueur de Provence Rugby au mois...

Équipe Pro, Blog

26/02/2024

Angoulême 33 – 15 Provence : résumé vidéo

Le résumé de la rencontre Soyaux-Angoulême – Provence Rugby, remporté par les locaux...

Blog, Équipe Pro, A la une

23/02/2024

Compte-rendu : Angoulême 33 – 15 Provence

Dominés dans beaucoup de domaines, les Provençaux rentrent à vide d’Angoulême, qui a...

Blog, Équipe Pro

22/02/2024

Compo : Teimana Harrison en capitaine à Angoulême

Voici la composition de l’équipe qui sera alignée ce vendredi soir sur la...

Formation

21/02/2024

Alessio Contigliani : Un jeune Provençal en Bleu

Nous sommes très fiers d’annoncer la sélection en Équipe de France Moins de...

Blog, Équipe Pro

20/02/2024

L’arrivée de Tornike Jalagonia actée pour la saison 2024/2025

Provence Rugby est très fier d’officialiser l’arrivée de l’international géorgien Tornike Jalagonia (28...

Deviens un

Provençal

Ne manque plus aucune information sur ton club de rugby préféré en t’inscrivant à notre newsletter dès maintenant!