Compte-rendu : Provence 46 – 29 Bayonne

Portés par un stade plein comme un œuf, ola et clapping et l’appui, les Noirs l’emportent face à l’Aviron Bayonnais. Au terme d’un match complètement fou, ponctué par plus de 70 points, ils passent 6 essais à la meilleure équipe du championnat à l’extérieur et peuvent voir venir. Une nouvelle rencontre très, très importante, se profile désormais dans 7 jours, à la maison, face à Aurillac.

 

FICHE TECHNIQUE

Provence Rugby 46 – 29 Bayonne. Score à la mi-temps : 18 – 10. Arbitre : Jérémy Rozier. Stade Maurice-David. Affluence : 5.418 spectateurs.

Pour Provence Rugby : 6 essais (Malet 8′, Belan 15′, Wegrzyn 41′, Marrou 57′, Massip 65′, Dufour 71′), 4 transformations  (Massip 15′, 41′, 58′, 65′, 71), 1 pénalité (Massip 5′), 1 drop (Selponi 38′).

Pour Bayonne : 4 essais (Monribot 2′, Germain 63′, Baget 69′, Delonca 76′), 3 transformation (Germain 2′, 63′, 69′), 1 pénalité (Germain 7′).

 

Composition des équipes

Provence Rugby : Wegrzyn, Kessler, Tagi – Dufour, Flanquart – Mousties, Annetta, Malet (cap.) – Ruru (m), Selponi (o) – Bly, Marrou, Belan, Betham, Massip. Remplaçants : Jammes, Lolohea, Clerc, Martin, Bau, Witt, Sau, Loukia.

Bayonne : Boniface, Van Jaarsveld, Tatafu – Galarza, Mikautadze – Monribot, Marchois, Amosa – Venter (m), Dolhagray (o) – Bouche, Lestrade, Baget, Ravouvou – Germain. Remplaçants : Delonca, Pefhaud, Heguy, Taofifenua, Rouet, Lafage, Muscarditz, Tchelidze.

 

 

  • Pas de round d’observation dans cette rencontre. Sur le coup d’envoi, Annetta capte mal le ballon. Sur la mêlée qui suit, le lancement touche Monribot qui déchire le rideau défensif aixois est finit derrière l’enbut. La transformation de Germain permet aux visiteurs de mener 0-7 dès la 2ème minute.

 

  • Trois minutes plus tard, Massip ouvre le compteur aixois avant que Germain ne lui réponde dans la foulée (3-10, 7′).

 

  • Les Noirs, qui ont du jus en cette entame de match, vont ensuite aller à dame par deux fois. La première par le plus Bayonnais des Aixois, Charles Malet. Le capitaine, de retour en tant que titulaire, gratifie les 5.500 spectateurs présents d’une course dont il a le secret pour conclure une action dynamique emmenée par Jonathan Ruru (8-10, 8′).

 

  • L’entame est spectaculaire. Ça attaque dans tous les sens. Et à ce jeu, ce sont les Provençaux qui vont doubler la mise. Charles Malet, encore, trouve Louis Marrou qui donne à son second centre, Théo Belan. Le Varois finit derrière la ligne et donne l’avantage aux Noirs. 15-10 avec la transformation de Florent Massip (15′).

 

  • Un quart d’heure de jeu, déjà 25 points inscrits, ce début de match est tout feu tout flamme et c’est logiquement que le rythme va légèrement baisser. Si les Noirs commettent quelques petites erreurs qui contrarient leurs bonnes intentions, l’état d’esprit affiché est en revanche irréprochable.

 

  • Justement, sur un ballon récupéré, Charles Malet tape au pied et trouve un joli 50-22. Sur le lancer, le jeu se déploie et Enzo Selponi claque finalement un drop pas du tout évident pour donner un peu d’air aux siens. Ouf, sur une dernière pénalité manquée par Germain à la sirène, le repos est atteint avec un bel avantage pour les Noirs (18-10).

 

  • On pensait avoir vécu une très grande première période. La seconde va être exceptionnelle. Tout de suite, les Noirs récupèrent le ballon sur le coup d’envoi de Selponi, Dufour sert Wegrzyn qui marque en force (23-10, 41′). Son premier essai en Noir. Tout seul, comme un grand, Louis Marrou enfonce le clou. Il intercepte une passe bayonnaise, s’arrache pour résister à trois défenseurs et file sur 50 mètres pour aller aplatir entre les perches. Magnifique.

 

  • Mais cette seconde période part dans tous les sens. Bayonne se rebiffe et, en coin, Gaetan Germain aplatit (32-15, 62′). Il est cependant écrit que les Noirs ne craqueront pas. Dans la foulée, ils relèvent la tête. Ruru, auteur d’un match énorme, sert Massip dans l’intervalle. L’arrière provençal sort les cannes et file à dame sans que personne ne puisse le rattraper (37-17, 64′).

 

  • En fait, les Noirs vont faire la course en tête sans jamais être inquiétés, le seul suspense résidant dans la quête, ou non, du bonus offensif et les joueurs de Mauricio Reggiardo doivent faire face à un adversaire qui ne lâche rien. Suite à une pénalité jouée à la main, Baget marque sous les perches (39-22).

 

  • On est en mode Super Rugby. Belan récupère un ballon et sert Jérôme Dufour. Le Marseillais s’arrache pour aplatir. Magnifique (46-24, 71′). Ce sera la dernière fois où les Noirs tiendront le bonus offensif puisque Delonca va conclure un dernier ballon porté pour ramener le score à (46-29).

 

  • Mais tel n’était pas l’objectif et on aurait signé des deux mains pour un succès. Provence Rugby s’impose au terme d’une soirée magnifique. On aura même vu quelques ola faire plusieurs tours de stade. Cette soirée était incroyable. Peut-être la plus belle depuis… très longtemps.

 

Prochain match, dès jeudi prochain, face à Aurillac ! On remet ça ?

 

 

Galerie photos :

Partager cet article sur les réseaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Ces articles pourraient vous intéresser :

Évents partenaires

04/03/2024

3, 2, 1… LEVEZ LES MAINS !

Nos partenaires ont relevé les défis emblématiques de Top Chef. De quoi ravir...

Blog, Équipe Pro, A la une

04/03/2024

Provence Rugby / Colomiers : le résumé

Les avants étaient mis à l’honneur avec un total de 5 essais dans...

Blog, Équipe Pro, A la une

01/03/2024

Provence Rugby / Colomiers : l’après match

Groupe, état d’esprit et performances. Bilel Taieb et Mauricio Reggiardo décryptent ce Provence...

Équipe Pro, A la une, Blog

01/03/2024

Compte-rendu : Provence 27 – 18 Colomiers

C’était pourtant mal embarqué avec ces deux essais encaissés en première période contre...

Blog, Équipe Pro

29/02/2024

Ruck Magazine : votre programme de match

Chaque veille de match, retrouvez les toutes dernières infos sur la rencontre et...

Blog, Équipe Pro

29/02/2024

Compo : Nostadt de retour, Gambini dans la cage

Voici les 23 Provençaux qui défieront Colomiers, ce vendredi soir, au stde Maurice-David....

Deviens un

Provençal

Ne manque plus aucune information sur ton club de rugby préféré en t’inscrivant à notre newsletter dès maintenant!