#DAXPRO : Dans le sillage de Fogarty

Après 7 mois sans jouer, Denis Fogarty, meilleur talonneur de Pro D2 en 2012, passé par le Munster, revient aujourd’hui à la compétition. Pour lancer définitivement sa saison, et celle du Provence Rugby. Rencontre.
Il y a tout d’abord Campese Ma’afu. Le pilier fidjien arrivé la semaine dernière après une coupe du Monde aussi pleine que réussie portera ce soir le maillot noir pour la première fois en s’installant, au début du match, sur le banc des remplaçants. Il y a eu ensuite cette trêve de cinq semaines, qui a certainement permis au staff technique de travailler en profondeur, et un peu moins dans l’urgence que pendant le mois et demi – tout juste – de préparation estivale. La « faute » à un titre de champion de France décroché début juin. Il y a aussi l’adversaire, finalement le deuxième promu qui, quand on parle de préparation perturbée, en connaît désormais un rayon. Et puis il y a Denis Fogarty, le meilleur talonneur de Pro D2 en 2012 avec Aurillac, qui étrennera lui aussi le maillot du Provence Rugby ce soir face à Dax.

Dernier match : le 25 mars face à Carcassonne

Au-delà de ce tableau qui rappelle forcément le décor incertain d’un début de saison tout neuf, la présence de du talon irlandais a tout pour rassurer. Passé par le Munster, Aurillac ou encore Agen, le calme et posé Fogarty sera titulaire, tout à l’heure : « Je suis content, très excité aussi. Les 6-7 derniers mois ont été vraiment durs pour moi. La dernière saison à Agen a été très difficile. Je suis très excité de commencer avec ma nouvelle équipe et ce nouveau challenge », dit-il. Et il est de taille : après un début de saison heureusement rehaussé par une victoire de prestige sur Bairritz, le Provence Rugby est dans l’obligation de lancer définitivement sa saison à l’entame de ce deuxième bloc : « on a pu beaucoup travailler pendant ces 5 semaines. Campese et moi, nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour bosser collectivement, mais tout le monde est très excité par ce bloc. C’est vraiment très important. Il y a ce match à Dax puis les deux « à la maison » (Montauban puis Carcassonne, ndlr) qui suivront. J’espère que nous gagnerons les 3, car après le parcours sera très dur ». Viendra ensuite le temps d’une trilogie qui pique : Albi, Lyon puis Aurillac. Soit trois équipes parmi le quatuor de tête.

Mais Fogarty en a vu d’autres. Définitivement sorti d’une blessure embêtante, l’Irlandais a les crocs. Et bénéficie d’un cadre idéal à son épanouissement : « j’ai vu le recrutement, l’ambition, le jeu pratiqué par l’équipe. C’est pour ça que je suis ici aujourd’hui. L’équipe veut jouer tout le temps (pratiquer un jeu attrayant, ndlr) et je suis à l’aise dans ce type de jeu – c’était le cas à Aurillac. C’est ça la raison qui m’a amené ici. Et puis il y avait un autre problème pour moi à Agen : c’était le temps de jeu. Je me retrouve aujourd’hui avec beaucoup de bons joueurs, c’est très bien » raconte celui dont le dernier match joué remonte au 25 mars dernier, c’était face à Carcassonne. Epanouissement sportif, donc, mais aussi personnel : « Je suis très heureux à Aix, c’est une très belle ville où ma compagne aime vivre. Nous sommes très contents ».

« Il faudra attendre après le match »

A 32 ans, Fogarty a retrouvé une vieille connaissance, Alan Cotter (photo ci-contre), avec qui il formera ce soir une première ligne à l’accent irlandais : « c’est une bonne chose d’être avec Alan aujourd’hui, nous étions au Munster ensemble. J’en suis parti en 2011, Alan était alors à l’Académie, et on se connaissait un petit peu. Avant qu’il vienne ici, on a parlé, c’est bien qu’on soit ensemble ici ». Notamment pour jouer les guides, pas touristiques : « on parle souvent de la mêlée car c’est très différent avec l’Irlande. Et notamment le point de vue de l’arbitre. En Irlande, c’est très propre, les mecs poussent droit. En Pro D2, c’est très différent de ça, ça essaye de tricher souvent… » En parlant de mêlée, ce sera l’un des points forts de Dax. Pour avoir rencontré cette adversaire très souvent, « Fogs » le sait bien : « Dax, ça a toujours été une bonne mêlée, une bonne conquête. C’est très costaud devant. Dax, c’est ça ». Au moins, celui qui a obtenu la montée en Top14 avec Agen au printemps dernier, sera tout de suite dans le bain. Et pour savoir à quel niveau de son potentiel il se situe, « il faudra attendre après le match », sourit-il.

En attendant, cette rencontre face à Dax s’annonce, pour le Provence Rugby comme pour Fogarty, comme un nouveau départ. Le premier n’a plus joué depuis 5 semaines. Le second depuis 7 mois. Dans les deux cas, une éternité.

Galerie photos :

Partager cet article sur les réseaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Ces articles pourraient vous intéresser :

Évents partenaires

04/03/2024

3, 2, 1… LEVEZ LES MAINS !

Nos partenaires ont relevé les défis emblématiques de Top Chef. De quoi ravir...

A la une, Blog, Équipe Pro

04/03/2024

Provence Rugby / Colomiers : le résumé

Les avants étaient mis à l’honneur avec un total de 5 essais dans...

Blog, Équipe Pro, A la une

01/03/2024

Provence Rugby / Colomiers : l’après match

Groupe, état d’esprit et performances. Bilel Taieb et Mauricio Reggiardo décryptent ce Provence...

Blog, Équipe Pro, A la une

01/03/2024

Compte-rendu : Provence 27 – 18 Colomiers

C’était pourtant mal embarqué avec ces deux essais encaissés en première période contre...

Blog, Équipe Pro

29/02/2024

Ruck Magazine : votre programme de match

Chaque veille de match, retrouvez les toutes dernières infos sur la rencontre et...

Équipe Pro, Blog

29/02/2024

Compo : Nostadt de retour, Gambini dans la cage

Voici les 23 Provençaux qui défieront Colomiers, ce vendredi soir, au stde Maurice-David....

Deviens un

Provençal

Ne manque plus aucune information sur ton club de rugby préféré en t’inscrivant à notre newsletter dès maintenant!