Guillaume : « il sait de quoi il parle »

A la sortie d’une séance d’entraînement studieuse, nous avons intercepté Lucas Guillaume. Titulaire ce soir, le troisième-ligne raconte ces premiers jours passés aux côtés de Marc Delpoux et parle de la rencontre de ce soir face à Bayonne.

 

Lucas, comment ça se passe depuis trois jours ?

 

Ça se passe très bien, on travaille beaucoup. Marc amène énormément de nouvelles choses, très différentes de ce qu’on a fait jusqu’à maintenant. Il ne veut pas non plus tout chambouler et veut s’appuyer sur ce qu’on a pu faire jusqu’ici. Maintenant, c’est délicat, on reçoit le 2ème du classement. Lui sait, comme nous, que ça ne sera pas facile, on ne va pas se leurrer. Mais ce qui est sûr c’est qu’on est tous très contents de travailler, et nous allons mettre ce qu’il faut pour ne pas avoir de regret. S’ils sont meilleurs que nous, on leur dira à la fin du match. Mais pour l’instant rien n’est encore fait.

 

Tu peux décrire l’entraîneur que tu as découvert cette semaine ?

 

C’est quelqu’un de vrai, qui dit les choses sans passer par quatre chemins. Il a coaché de grandes équipes, il a eu des résultats avec la plupart de ses équipes. Il a joué au très haut niveau, il sait de quoi il parle. C’est quelqu’un qui, je pense, a largement les épaules pour nous amener à l’objectif, qui est le maintien cette année.

 

 

« Saisir cette chance »

 

guillaume_bayonneComment avez-vous travaillé en vue du match face à Bayonne ?

 

Marc travaille beaucoup avec la vidéo, c’est ce qu’il nous a dit. Il adore ça. Depuis qu’il est arrivé, je crois qu’il a très bien analysé cette équipe de Bayonne. Il nous a donné pas mal de clés. C’est une méthode très différente de ce qu’on a connu. Ce sera a nous de les utiliser (les clés, ndlr). Il a fait une grosse analyse du jeu bayonnais, que ce soit au niveau de la touche, des lancements ou des replacements défensifs. Après, il ne faudra pas non plus se mettre à réfléchir à outrance sur le terrain… Beaucoup de nouvelles choses sont arrivées, et si on réfléchit trop et qu’on laisse jouer Bayonne, ça risque d’être compliqué. Il ne faut pas oublier de « s’envoyer » et de mettre de l’intensité.

 

Être titulaire lors de l’arrivée d’un nouveau coach, ça doit faire plaisir…

 

Ça fait plaisir, surtout que ça faisait longtemps que cela ne m’était pas arrivé « à la maison ». Après, je crois que c’est Patrick (Pezery) qui a pris ses responsabilités sur ce match là puisque Marc (Delpoux) n’a pas voulu tout chambouler tout de suite. Tous les titulaires ont la chance de pouvoir montrer en premier, au nouveau coach, ce qu’on sait faire sur le terrain. Il va falloir saisir cette chance. Mais surtout pas calculer, il faut s’envoyer. Pour qu’on puisse repartir la tête remplie de bonnes choses en janvier.

 

Galerie photos :

Partager cet article sur les réseaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Ces articles pourraient vous intéresser :

Évents partenaires

04/03/2024

3, 2, 1… LEVEZ LES MAINS !

Nos partenaires ont relevé les défis emblématiques de Top Chef. De quoi ravir...

Blog, Équipe Pro, A la une

04/03/2024

Provence Rugby / Colomiers : le résumé

Les avants étaient mis à l’honneur avec un total de 5 essais dans...

Blog, Équipe Pro, A la une

01/03/2024

Provence Rugby / Colomiers : l’après match

Groupe, état d’esprit et performances. Bilel Taieb et Mauricio Reggiardo décryptent ce Provence...

Blog, Équipe Pro, A la une

01/03/2024

Compte-rendu : Provence 27 – 18 Colomiers

C’était pourtant mal embarqué avec ces deux essais encaissés en première période contre...

Équipe Pro, Blog

29/02/2024

Ruck Magazine : votre programme de match

Chaque veille de match, retrouvez les toutes dernières infos sur la rencontre et...

Blog, Équipe Pro

29/02/2024

Compo : Nostadt de retour, Gambini dans la cage

Voici les 23 Provençaux qui défieront Colomiers, ce vendredi soir, au stde Maurice-David....

Deviens un

Provençal

Ne manque plus aucune information sur ton club de rugby préféré en t’inscrivant à notre newsletter dès maintenant!