Molcard : « Il ne va pas falloir se louper »

A la sortie de l’entraînement hier, nous avons intercepté Tanguy Molcard. Après un début de saison retardé par une blessure, l’ex-Biarrot est désormais l’un des hommes clés de Provence Rugby avec 11 titularisations lors des 14 derniers matchs. Ce sera encore le cas ce soir lors d’une rencontre « où il ne faudra avoir peur de mal faire« . Interview.

 

On a l’impression que s’il y a bien une équipe à qui la coupure a fait du bien, c’est bien Provence Rugby…

Oui, c’est vrai, le soleil est revenu (sourire) ! C’est agréable de s’entraîner sur un meilleur terrain, sous un ciel bleu. Après, c’est vrai qu’on a aussi retrouvé quelques mecs qui reviennent de blessure, ça fait plaisir. On a tous ce match face à Albi en tête et on a envie de se remobiliser par la compétition. La coupure, elle fait du bien aux jambes mais c’est vrai que la rencontre face à Bayonne avait semblé enclencher une dynamique qu’on a envie de retrouver.

Voir beaucoup de joueurs revenir de blessure, dans une période où on a besoin de confiance, ça doit être bon pour le moral…

Oui, c’est bien, ça remet un peu plus de concurrence. Tout le monde est sur le pont et ça crée une émulation. Les mecs qui reviennent ont la « banane », ils ont une envie folle de bien faire et ils nous apportent forcément un plus. Que ce soit sur le terrain ou dans la vie de tous les jours. Ça fait plaisir.

Demain (ce soir), Albi se présentera face à vous. Comment avez-vous préparé cette rencontre ?

Si tu veux l’aspect technico-tactique, demande à Marc (rires) ! Comment on l’a préparé ? Je pense de la meilleure des façons, tout le monde était très mobilisé pour que nous tirions tous dans le même sens demain soir (ce soir).

La moindre erreur à domicile sera quasi-fatale. Comment faire pour que la pression ne vous inhibe pas trop ?

Marc (Delpoux) ne nous a pas trop mis de pression non plus, on en a déjà assez. On a la chance d’avoir un coach qui a de l’expérience, qui a du vécu, on s’appuie sur ça. J’ai la sensation qu’il y a moins de pression que face à Dax, ce qui nous avait fait défaut. On s’était mis énormément de pression pendant la semaine. Là, on sait très bien la tournure que ça peut prendre si on perd mais ça ne sert à rien de se mettre plus de pression que ça. Il faudra être fort pendant 80 minutes mais le premier quart d’heure sera très important à ce niveau-là. Surtout, ne pas avoir peur de mal faire. On sera devant notre public donc il faudra se lâcher.

 

« Chacun a dû faire ses petits calculs »

molcard albiFace à Bayonne, l’équipe a semblé très à l’aise sur les zones de ruck (5 ballons grattés, 2 contre-ruck). C’est un secteur que vous travaillez particulièrement ?

Je crois que c’est un état d’esprit avant tout. En défense, si dans la tête tu n’y es pas, tu ne seras pas efficace. On voulait vraiment faire un super match face à Bayonne et on s’est donné tous les moyens possibles pour y arriver. On a été forts dans les zones de ruck parce qu’on avait envie de se donner. Après, c’est vrai qu’on fait du travail spécifique sur ce secteur, surtout sur les soutiens offensifs. Mais si tu as une bonne défense et que tu ne subis pas, derrière, c’est beaucoup plus facile pour nous, les 3ème lignes, pour ralentir le jeu et gratter des ballons.

Cette semaine on a appris la prolongation de Marc Delpoux pour 2 saisons supplémentaires. Comment vous, les joueurs, avez accueilli cette nouvelle ?

C’est difficile de parler pour les autres mais personnellement, très bien. Marc, ce n’est pas quelqu’un qui fait des choix à la va-vite, il a dû bien réfléchir. Je pense qu’il a fait ce choix-là par rapport au projet du club mais aussi par rapport à nous, le groupe. Côté joueurs, ça rassure de voir que la présidence privilégie la stabilité. C’est un signal positif je trouve. Après, concernant le maintien, ça doit venir des joueurs. Si on a envie de faire quelque chose ensemble, on le fera.

7 points de retard aujourd’hui, d’aucuns diraient que c’est insurmontable…

Chacun a dû faire ses petits calculs, moi aussi (sourire) : les matchs que nous pourrions gagner, les matchs que Dax et Carcassonne pourraient perdre… C’est du conditionnel, bien sûr, mais on voit que tout est possible. Il y a deux matchs très, très importants qui arrivent, Albi et Mont-de-Marsan. Demain (ce soir), c’est le premier. Il ne va pas falloir se louper.

Galerie photos :

Partager cet article sur les réseaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Ces articles pourraient vous intéresser :

Blog, Équipe Pro

26/02/2024

Gagnez 2 places VIP en élisant le Provençal du mois !

Qui a été, selon vous, le meilleur joueur de Provence Rugby au mois...

Blog, Équipe Pro

26/02/2024

Angoulême 33 – 15 Provence : résumé vidéo

Le résumé de la rencontre Soyaux-Angoulême – Provence Rugby, remporté par les locaux...

Blog, Équipe Pro, A la une

23/02/2024

Compte-rendu : Angoulême 33 – 15 Provence

Dominés dans beaucoup de domaines, les Provençaux rentrent à vide d’Angoulême, qui a...

Blog, Équipe Pro

22/02/2024

Compo : Teimana Harrison en capitaine à Angoulême

Voici la composition de l’équipe qui sera alignée ce vendredi soir sur la...

Formation

21/02/2024

Alessio Contigliani : Un jeune Provençal en Bleu

Nous sommes très fiers d’annoncer la sélection en Équipe de France Moins de...

Blog, Équipe Pro

20/02/2024

L’arrivée de Tornike Jalagonia actée pour la saison 2024/2025

Provence Rugby est très fier d’officialiser l’arrivée de l’international géorgien Tornike Jalagonia (28...

Deviens un

Provençal

Ne manque plus aucune information sur ton club de rugby préféré en t’inscrivant à notre newsletter dès maintenant!