Provence Rugby 29 – 6 Bourgoin : Quel spectacle !

 

Déchaîné, Provence Rugby n’a laissé aucune chance à un Bourgoin absent des débats. Forts dans tous les domaines, les Noirs prennent le bonus offensif grâce, notamment, à un doublé de son jeune demi-de-mêlée, Sonny Cecot. Le problème, c’est que Dax en a fait de même face à Aurillac. Mais on s’est régalé à Maurice-David ce soir.

 

La fiche technique

Provence Rugby (BO) 29 – 6 Bourgoin. Vent latéral. Terrain sec. 4000 spectateurs. Arbitre : Christophe Mallet. Score à la mi-temps : 12 – 3. Pour Provence Rugby : 3 essais (Cecot 48′, 56′, Caneda 64′), 1 transformation (Sola 57′), 4 pénalités (Sola 3′, 13′, 30′, 40′). Pour Bourgoin : 2 pénalités (Michallet 19′, 43′). Cartons jaunes : Coux (40′) pour Bourgoin.

Composition des équipes

Provence Rugby : Zakashvili, Tuapati, Assi – Skeate (cap.), Navickas – Molcard, Munoz, Bornman – Cecot (m), Sola (o) – Caneda, Swanepoel, Marrou, Labarthe – Bouillon. Remplaçants : Lescadieu, Amrouni, Guillaume, Potente, Berger, Hecker, Poujol, Moreno Rodriguez.

Bourgoin : Fakalelu, Khribache, Spachuk – Adamou, Santoni (cap.) – Cotte, Barrière, Lemalu – Lopes (m), Michallet (o) – Price, Puyo, Perrin, Coux – Nicolas. Remplaçants : Janaudy, Tiedemann, Fontaine, Recordier, Insardi, Bosviel, Veratau, Goze.

 

Le contexte

Les semaines passent et la tension monte. Face à Bourgoin, équipe en forme qui vient de remporter 4 de ses 5 derniers matchs et qui joue sa dernière carte en vue d’une éventuelle qualification pour les phases finales, Provence Rugby n’a guère le choix. Dans son duel à distance avec Dax, la moindre erreur sera fatale aux deux derniers de la classe. Les Landais ont a priori un match plus compliqué face à Aurillac. Pour cette rencontre, Marc Delpoux a dû composer avec de nombreux blessés, appelant même Romain Clouté, joueur Espoirs, comme 24ème homme, au cas où. Les Provençaux, qui n’ont gagné qu’une rencontre sur les 7 dernières sont forcément les outsiders de cette rencontre, mais pourront compter sur un public une nouvelle fois nombreux.

 

Le scenario

 

bourgoinSans aucun doute le match le plus abouti de l’année pour les Noirs. Après des semaines passées à pratiquer du bon rugby mais souvent terni par des détails handicapant, les joueurs de Marc Delpoux ont maîtrisé ce soir les secteurs clé du rugby pour s’adjuger une victoire des plus logiques. S’appuyant sur une défense excellente et les éjections rapides de Sonny Cecot, les Provençaux n’ont fait qu’avancer en première période. Titularisé à l’arrière, Bouillon franchit deux fois et amène son équipe tout près de la ligne, sans trouver la continuité suffisante pour aller derrière la ligne. Efficace dans les déblayages, disciplinés, les Aixois, juste avant la pause, envoient une nouvelle fois du jeu à foison, mais ne peuvent conclure après avoir squatté, et balayé, les 5 derniers mètres adverses… Mais Jeff Coux se met à la faute, prend un jaune, et Sola donne trois points de plus à ses partenaires, qui rentrent aux vestiaires avec un joli matelas, 12 à 3.

En deuxième mi-temps, alors qu’ils sont en supériorité numérique, les Provençaux se mettent à la faute et permettent à Michallet de ramener son équipe à 6 points (12-6). Mais l’inquiétude va rapidement se dissiper. Car la suite, c’est un festival aixois, emmené par le magnifique chef d’orchestre que fut Sonny Cecot ce soir. Il marque une première fois après une combinaison au large qui arrive sur Caneda. Le demi-de-mêlée aixois a magnifiquement suivi l’Argentin, et se propose à hauteur avant d’effacer un dernier adversaire. Il double la mise 5 minutes plus tard. Le offload de Swanepoel est parfait, Cecot a une nouvelle fois bien suivi et s’en va marquer à l’aile après avoir effacé Nicolas, l’arrière berjallien. Epuisé par une prestation de haut vol, le demi-de-mêlée du centre de formation est remplacé à l’heure de jeu par Julien Berger qui se montrera très productif dans la gestion de fin de match.

L’essai du bonus vient une dizaine de minutes plus tard, sur un ballon intercepté par Romain Sola plein axe. Sa passe à Lucas Caneda est dans le bon tempo et l’ailier argentin file à dame. Le dernier quart d’heure met en lumière les progrès aixois, avec une gestion parfaite pour conserver le bonus offensif. Et un secteur de la touche défensive visiblement parfaitement analysé, avec de nombreux ballons contrés dans ce domaine.

Les Noirs s’imposent finalement 29 à 6, prennent le bonus offensif à des Berjalliens qui n’ont, à aucun moment, pu soutenir la comparaison.

Un homme dans le match / Ross Skeate

Skeate provence rugbyUne prestation majuscule pour le capitaine aixois. Si la touche – offensive et défensive – n’a pas été loin d’être parfaite côté provençal, c’est en grande partie grâce à la science de Ross Skeate dans ce domaine-là. Au sol, le Sud-Africain a été tout aussi précieux, plaquant sans cesse, faisant reculer l’adversaire lorsqu’il se faisait pressant, et défendant avec roublardise tous les ballons portés que le CSBJ, habituellement très fort dans ce domaine, a tenté. C’est une évidence, Provence Rugby n’est pas tout à fait le même avec ou sans Ross Skeate. Avec une combativité et un mental à tout épreuve, celui-ci embarque les 22 autres dans son sillage.

 

Les conséquences

Qui aurait pu croire qu’une victoire à 5 points, cette saison, laisserait un goût d’inachevé ? Personne. Mais la victoire de Dax, elle aussi bonifiée, arrachée à la dernière minute accouche bien d’un statu quo en bas du classement de Pro D2. Aucun changement, donc, les Noirs ont toujours trois points de retard sur les Landais. Espérons que ce succès, s’il n’a pas de conséquences mathématiques positives, donne cette confiance nécessaire pour aller chercher des points à l’extérieur.

 

La réaction

Marc Delpoux (entraîneur général Provence Rugby) : 

« On va aller le chercher, ce truc »

cecot provence rugbyUn goût amer pour cette victoire ?

C’est le paradoxe. On gagne, on sort une prestation de qualité, on a le bonus offensif qui n’est pas le fruit du hasard… Et puis… On perd Tuapati, avec une blessure au genou, et les Dacquois prennent le bonus à la dernière seconde. C’est la dure réalité. Ce soir, à 10 minutes près, on aurait pu être les mecs les plus heureux de la planète. Tant pis, ça repousse l’échéance, c’est pas grave. Il faudra se battre jusqu’au bout.

Jusqu’à la dernière journée il ne faudra vraiment rien lâcher…

On ne peut pas lâcher, on est derrière ! (rire) On ne peut pas lâcher un truc qu’on n’a pas ! Donc on va aller le chercher, ce truc. Mais il faudra y aller, et ne pas avoir de remords.

Qu’est-ce qui vous a plus, ce soir, dans votre équipe ?

Tout. La conquête défensive en touche, où on avait bossé comme des fous pour les contrer, et on l’a fait. La défense collective. La discipline, même si on prend deux pénalités stupides qu’on peut s’éviter. Notre organisation offensive nous a amené des solutions. Après, il y a encore trop de déchets, on ne score pas assez. Ça, c’est un mal récurrent. Et on voit à la fin qu’on a appris de Mont-de-Marsan en repartant dans le fermé en fin de match. C’est une équipe qui apprend, j’espère que ce n’est pas trop tard. Mais sur le match d’aujourd’hui, je ne vois pas une équipe qui descend.

Un mot sur la prestation de Sonny Cecot (photo ci-dessus). Précieux ?

Oui, précieux, avec ses qualités, mais il doit encore gommer tous ses défauts. Toujours ce petit pas de trop qu’il fait trop souvent… Il doit le corriger. Mais il nous a amené de l’enthousiasme, il a scoré deux fois… Oui, il dynamise, mais pas assez encore. Il faut qu’il aille plus vite. Il en a les moyens.

Galerie photos :

Partager cet article sur les réseaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Ces articles pourraient vous intéresser :

Équipe Pro, A la une

12/06/2024

🔴 OFFICIEL : Philippe Saint-André deviendra Directeur Sportif à partir de la saison 2025/2026

Provence Rugby annonce l arrivée de Philippe Saint André comme Directeur Sportif à...

A la une

10/06/2024

Fête des Pères : -15% sur toute la boutique !

Offrez du Provence Rugby pour la Fête des Pères Jusqu rsquo au mercredi...

Blog, Équipe Pro, A la une

07/06/2024

Léo Drouet Provençal du mois de mai

Le doublé pour Léo Drouet Après avoir été élu au mois d rsquo...

Équipe Pro, A la une

05/06/2024

Elisez le Provençal du mois de mai !

Chers supporters le moment est venu d rsquo élire le Provençal du mois...

A la une, Blog

04/06/2024

EN 2024/2025, OPTEZ POUR LA FORMULE ABONNEMENT !

La campagne d abonnement pour la saison 2024 2025 est ouverte nbsp Si...

Blog, A la une

03/06/2024

MERCI

Alors que cette saison 2023 2024 a pris fin jeudi dernier nous tenions...

Deviens un

Provençal

Ne manque plus aucune information sur ton club de rugby préféré en t’inscrivant à notre newsletter dès maintenant!