Provence Rugby 30 – 16 Aurillac : Une attaque retrouvée

Après deux revers consécutifs sans inscrire le moindre essai, les Noirs s’imposent face à Aurillac grâce à des schémas offensifs visiblement respectés. Et deux essais superbes inscrits par Julien Berger et Marika Vakacegu. Un joli spectacle qui a ravi les 3500 spectateurs.

 

La fiche technique

Provence Rugby 30 – 16 Aurillac. Vent nul. Pelouse correcte. Température agréable. 3500 spectateurs Score à la mi-temps : 16 – 09. Arbitre : Christine Hanizet. Pour Provence Rugby : 2 essais (Berger 30′, Vakacegu 50′), 1 transformation (Bouillon 31′), 6 pénalités (Bouillon 7′, 14′, 26′, 45′, 56, 61′). Pour Aurillac : 1 essai (Lilomaiava 67′), 1 transformation (Renaud 68′), 3 pénalités (Petitjean 10′, 25′, 35′). Cartons jaunes : Ndiaye pour Provence Rugby (64′) ; Roussel pour Aurillac (56′).

Composition des équipes :

  • Provence Rugby : Zakashvili, Lescadieu, Assi – Vallejos, Potente – Guillaume, Bornman (cap.), Molcard – Berger (m), Bouillon (o) – Vakacegu, Hecker, Mika, Poujol – Levy. Remplaçants : Colliat, Ndiaye, Navickas, Havea, Cecot, Marrou, Labarthe, Albertse.

 

  • Aurillac : Escur, Catanzano, Alves – Hezard, Datunashvili – Lescure, Roussel, Nouhaillaguet – Boisset (m), Petitjean (o) – Jeudy, Kemp, Lilomaiava, Luatua – McPhee. Remplaçants : Pelissie, Fabro, Maninoa, Maituku, Nanette, Cassan, Renaud, Taukeiaho.

 

Le contexte

Entre une équipe d’Aurillac, qui vient de perdre lors de ses 7 derniers déplacements, et une autre, Provence Rugby, qui vient de faire tomber Bayonne puis Perpignan, les statistiques pourraient donner leurs faveurs aux seconds. Sauf que le classement est tout autre : les Cantalous squattent une jolie 4ème place pendant que leurs hôtes du jour sont tout simplement derniers depuis que Tarbes a récupéré 7 des 15 points de pénalité  qui lui ont été infligés en premier instance. Pour info, les Tarbais ont annoncé aujourd’hui qu’ils iraient sondé le CNOSF quant à leur rétrogradation, celui-ci ne donnant qu’un avis consultatif, avant un appel devant le Tribunal Administratif du Sport.

Avant un déplacement au LOU, dans quinze jours pour ouvrir le prochain bloc, les Provençaux auraient une très bonne idée en s’imposant ce soir…

 

Le scenario

Les Noirs ont réalisé un match plein ce soir, menant la partie de bout en bout. Si la première mi-temps fut équilibrée, voire légèrement dominée par les Aurillacois, les Provençaux ont fait preuve d’un réalisme à tout épreuve. Le tout, agrémenté d’une pointe de filouterie lorsque Julien Berger est zakashviliallé inscrire un superbe essai : alors que les partenaires de Bornman ont un avantage en cours à négocier, Bouillon tape un petit coup de pied par dessus joliment récupéré, Lescadieu file tout droit et passe par le sol. Le demi-de-mêlée belge du Provence Rugby feinte la passe et s’en va sous les perches. Magnifique. Les Noirs mènent 16-9 à la mi-temps. La meilleure nouvelle de cette période ? Peut-être manque de réussite de Maxime Petitjean avec deux échecs très inhabituels face aux perches.

Le meilleur demi d’ouverture du championnat va même vivre un petit calvaire en Provence, puisqu’il cèdera sa place à l’heure de jeu, alors que les Noirs ont creusé l’écart et mènent 30 à 9. Certainement économisé par son entraîneur, l’artilleur aura assisté impuissant à l’entame de feu des Aixois dans cette seconde période. Après une séquence au long cours, c’est Marika Vakacegu qui avait inscrit le deuxième essai aixois. Et comme la botte de Bouillon était parfaite ce soir, les Noirs, toujours réalistes, s’étaient, à la 65ème minute, déjà assuré le succès en prenant tous les points qu’il y avait à prendre.

Après quelques fautes successives en mêlée, Ousmane Ndiaye prenait un carton jaune. Le pire dans l’histoire n’est certainement pas que Lilomaiava profitait de la supériorité numérique pour réduire l’écart (30 à 16 à la 68ème minute) mais plutôt que le pilier provençal sera suspendu lors du prochain match pour 3 cartons jaunes reçus. Dommageable.

Mais point de fine bouche. La victoire du jour est extraordinaire. Après Perpignan et Bayonne, Provence Rugby fait tomber un autre « gros » du championnat et démontre qu’il a parfaitement le niveau pour exister dans ce championnat de Pro D2.

 

 

Un homme dans le match     Louis Albertse et Giorgi Zakashvili

albertseUne fois n’est pas coutume, provencerugby.com a décidé de « sortir » deux joueurs. Et pour cause : c’est très ému que Louis Albertse (ci-contre), le pilier sud-africain, a terminé la rencontre après avoir remplacé Leandro Assi en fin de match. Au coup de sifflet final, des larmes plein les yeux, Louis Albertse a annoncé qu’il allait quitter le club et qu’il venait de disputer son dernier match avec Provence Rugby. Force de la nature, homme intègre, intelligent, sympa et drôle, et qui aura parfaitement appris le Français en même pas 6 mois, Louis Albertse n’aura jamais réellement réussi à s’imposer parmi le pack aixois. Nous lui souhaitons toute la réussite possible pour la suite de sa carrière professionnelle.

Si la performance collective est notable, celle de Giorigi Zakashvili (photo ci-dessus) est elle aussi de très haute volée. Hésitant en Fédérale 1 la saison dernière, Zakashvili n’en finit plus de progresser et de s’épanouir au sein de monde professionnel. Solide en conquête, Zakashvili, avec du gaz plein les jambes, sait aussi parfaitement manier le ballon avec, par exemple, ce magnifique off-load aux alentours de l’heure de jeu dans un temps fort aixois. Il s’en est alors fallu de peu pour que Molcard file à l’essai… Et comme le Géorgien monte aussi son niveau défensif, il démontre sortie après sortie son importance dans le dispositif aixois.

 

 

Les conséquences

Après deux revers à l’extérieur, cette troisième victoire consécutive à domicile permet aux Noirs de doubler Dax au classement. Les hommes de Delpoux se rapprochent également de Biarritz, bredouille à Mont-de-Marsan. Les Basques ne sont plus qu’à trois points. Carcassonne à six. Il fallait au moins ça avant d’aller à… Lyon. Mais avant ça, il y aura une coupure d’une semaine qui devrait faire du bien. Privé de Swanepoel, Jacquet, Tuapati ou encore Moreno (en sélection espagnole), Provence Rugby a en tout cas offert une belle prestation.

 

La réaction

 

« Tous les ingrédients pour que ça réussisse »

 

Marc Delpoux (entraîneur Provence Rugby) : « La conquête a été plus que défectueuse. Que ce soit en touche ou en mêlée, on a été vraiment dominés. C’est dans le jeu courant qu’on a fait la différence et le secteur défensif, bien sûr. On ne joue pas bien un coup en première mi-temps, mais on marque deux essais magnifiques ensuite. C’est grâce à notre organisation offensive qu’aujourd’hui on est allés chercher la victoire. Avec du courage, aussi, bien sûr. Il y a eu une meilleure gestion, on a été bons dans les airs… Il y a eu tous les ingrédients pour que ce soir ça réussisse. »

 

 

Provence Rugby Inside #18


Provence Rugby Inside 18 par ProvenceRugby

Galerie photos :

Partager cet article sur les réseaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Ces articles pourraient vous intéresser :

Blog, Équipe Pro, A la une

26/05/2024

Coach Théo Hannoyer

Tandis que le club connaît ses meilleurs jours Théo Hannoyer actuellement blessé ne...

Blog

24/05/2024

Communication demi-finale : Places disponibles à midi aujourd’hui

Mise à jour Mais quel engouement Les quelques places disponibles pour la demi...

Blog

23/05/2024

🔴 OFFICIEL : Mathias Colombet sera Provençal la saison prochaine

Provence Rugby est heureux d officialiser la prolongation de Mathias Colombet pour deux...

Blog

20/05/2024

COMMUNICATION DEMI-FINALE : MISE A JOUR DES INFORMATIONS BILLETTERIE

Chers supporters Après une première session de vente aux populations désignées comme ayant...

Blog

20/05/2024

Merci !

Jeudi 30 mai Provence Rugby jouera la première demi finale de Pro D2...

Blog

20/05/2024

Demi-finale : ce sera le jeudi 30 mai

Qualifiés pour la première demi finale de PRO D2 de son Histoire les...

Deviens un

Provençal

Ne manque plus aucune information sur ton club de rugby préféré en t’inscrivant à notre newsletter dès maintenant!